Home / Accueil

Site du patrimoine religieux de la paroisse de Saint-Patrice

Rue Lafontaine, Rivière-du-Loup, Quebec, Canada

Formally Recognized: 2008/09/22

Site du patrimoine religieux de la paroisse de Saint-Patrice; Conseil du patrimoine religieux du Québec, 2003
Vue d'ensemble
No Image
No Image

Other Name(s)

Site du patrimoine religieux de la paroisse de Saint-Patrice
Ensemble des bâtiments institutionnels de la paroisse de Saint-Patrice
Ensemble institutionnel de Saint-Patrice

Links and documents

Construction Date(s)

Listed on the Canadian Register: 2010/02/04

Statement of Significance

Description of Historic Place

Le site du patrimoine religieux de la paroisse de Saint-Patrice, constitué en 2008, est un ensemble institutionnel de tradition catholique comprenant une église, un presbytère, un ancien couvent, un monument du Sacré-Coeur, des dépendances et un parc urbain. La désignation inclut également les terrains sur lesquels s'élèvent les édifices. L'église, construite en 1855, est un édifice en pierre d'inspiration néogothique. Elle est dotée d'une tour-clocher centrale surmontée d'une flèche. L'ancien couvent en pierre d'inspiration Second Empire, construit en 1886, présente un plan rectangulaire et une élévation de quatre étages, incluant le toit mansardé. La façade est complétée par un avant-corps central. La maison curiale, érigée en 1909, est un édifice en pierre de plan rectangulaire à trois étages. Le bâtiment est coiffé d'un toit à croupes tronqué surmonté d'une terrasse. Une galerie à deux niveaux ceinture le bâtiment sur trois côtés. Les bâtiments sont construits sur des terrains paysagers plantés d'arbres matures. Le site du patrimoine religieux de la paroisse de Saint-Patrice est situé dans un secteur ancien de la ville de Rivière-du-Loup.

Heritage Value

La valeur patrimoniale du site du patrimoine religieux de la paroisse de Saint-Patrice repose sur son intérêt historique. Le site témoigne du développement économique et démographique important de la localité au cours du XIXe siècle. Le peuplement du secteur est très lent tout au long du XVIIIe siècle. Quelques habitants construisent leur résidence à proximité de la première chapelle, en bordure du chemin du Roy qui longe le fleuve. Au début du XIXe siècle, l'établissement de moulins à scie près de l'embouchure de la rivière du Loup et des chutes entraîne un fort développement démographique. Les ouvriers s'installent à proximité des moulins, donnant ainsi naissance à un autre noyau villageois. La population de ce village, érigé en municipalité en 1850 sous le nom de Fraserville, connaît une forte croissance. La construction de l'église de Saint-Patrice à cet endroit plutôt qu'en bordure du fleuve marque le déplacement du coeur de la localité. Plusieurs institutions s'implantent autour de l'église, notamment le couvent du Bon-Pasteur, aujourd'hui nommé Maison de la culture. La prospérité économique de la ville culmine entre 1880 et 1910. Fraserville (renommée Rivière-du-Loup en 1919) devient alors la métropole du Bas-Saint-Laurent, où sont concentrés les services administratifs, financiers et religieux. Ce site du patrimoine témoigne donc de cette période marquante dans l'histoire de la localité.

La valeur patrimoniale du site repose également sur son intérêt architectural. Les édifices qui le composent illustrent différents styles marquant l'architecture religieuse catholique, du milieu du XIXe siècle au début du siècle suivant. L'église, érigée en 1855 selon les plans de l'architecte Charles Baillairgé (1826-1906), témoigne de l'influence néogothique. Ce style préconise un retour à l'architecture médiévale. Il est utilisé par l'Église catholique québécoise pour la construction de ses lieux de culte à partir du milieu du XIXe siècle. L'église de Saint-Patrice se rattache au néogothique notamment par ses ouvertures à arc brisé et ses contreforts surmontés de pinacles. L'ancien couvent, construit en 1886 selon les plans de David Ouellet (1844-1915), est issu d'un modèle de couvents ruraux fréquemment utilisé au Québec dans le dernier quart du XIXe siècle. Il en constitue un exemple représentatif par son plan rectangulaire à quatre étages, son soubassement surhaussé et son avant-corps central. Il témoigne également de l'influence du style Second Empire, apparu sous le règne de Napoléon III en France, par son toit mansardé et certains éléments ornementaux tirés du vocabulaire classique, dont la fenêtre palladienne et les clés décoratives. Le presbytère, également conçu par David Ouellet et érigé en 1909, montre l'influence de l'architecture éclectique, très prisée au tournant du XXe siècle par l'Église catholique. L'éclectisme est un assemblage d'éléments puisés dans les divers styles historiques et associés plus librement, dans une recherche de monumentalité et d'effets visuels nouveaux. Le presbytère en est un bon exemple par ses dimensions imposantes, son toit à croupes tronqué, sa galerie à deux niveaux et ses frontons.

La valeur patrimoniale du site repose en outre sur son intérêt paysager. Le clocher de l'église domine les bâtiments environnants et signale la présence de la paroisse. Le site du patrimoine religieux de la paroisse de Saint-Patrice compte également un presbytère et un ancien couvent. L'ensemble est implanté sur un plateau et constitue un point de repère. Par ailleurs, le site comprend un parc urbain inauguré en 1930, de nombreux arbres matures et des aménagements paysagers soignés. Il forme ainsi une zone de verdure très fréquentée qui met en valeur les bâtiments qui le composent.

Source : Ville de Rivière-du-Loup, 2009.

Character-Defining Elements

Les éléments caractéristiques du site du patrimoine liés à son intérêt historique et à son intérêt paysager comprennent, notamment :
- la présence d'une église paroissiale, d'un presbytère, d'un monument du Sacré-Coeur et d'un ancien couvent;
- la présence d'un parc urbain et d'aménagements paysagers de qualité comportant des arbres matures;
- l'implantation de l'ensemble sur un plateau, marquant le coeur du quartier du Vieux Rivière-du-Loup, ancien noyau institutionnel du village de Fraserville.

Les éléments caractéristiques de l'église liés à son intérêt architectural comprennent, notamment :
- son volume, dont le plan composé d'une nef rectangulaire prolongée par un choeur plus étroit terminé par une abside polygonale et le toit à deux versants droits surmonté d'un clocheton sur le faîte de l'abside;
- les matériaux, dont la maçonnerie en pierre de taille, le parement en planches horizontales, la couverture en tôle posée à la canadienne ainsi que les éléments ornementaux et architecturaux en bois et en pierre de taille;
- les composantes de la façade, dont la tour centrale en faible saillie et surmontée d'un clocher, d'une flèche et d'une croix, les trois portails à arc brisé dotés d'une porte en bois à panneaux (une à double vantail), les fenêtres à arc brisé, l'oculus, les contreforts, les pinacles et les bandeaux;
- les composantes des longs-pans et du choeur, dont les fenêtres à arc brisé, la corniche, les contreforts et les pinacles;
- la sacristie greffée à l'abside dans le prolongement du choeur, dont le plan rectangulaire à un étage et à soubassement surhaussé, le toit à deux versants droits couvert de tôle, les fenêtres à arc brisé, le bandeau et la souche de cheminée sur le faîte arrière.

Les éléments caractéristiques de l'ancien couvent liés à son intérêt architectural comprennent, notamment :
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation de quatre étages, le soubassement surhaussé, le toit mansardé et l'avant-corps central;
- les matériaux, dont la maçonnerie en pierre, la couverture en tôle à baguettes ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois et en pierre de taille;
- les ouvertures, dont le portail à arc surbaissé, les fenêtres rectangulaires (certaines encadrées de baies latérales étroites), la grande lucarne en appentis dotée d'une fenêtre palladienne et les lucarnes à pignon;
- l'ornementation, dont les chambranles, la corniche moulurée et les clés décoratives;
- les souches de cheminées couvertes en tôle.

Les éléments caractéristiques du presbytère liés à son intérêt architectural comprennent, notamment :
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation de trois étages, le soubassement surhaussé, le toit à croupes tronqué, la terrasse, les avant-corps coiffés d'un toit en pavillon ou à deux versants droits, la galerie à deux niveaux dotée de balcons en hémicycle et les escaliers monumentaux;
- les matériaux, dont la maçonnerie en pierre de taille, la couverture en tôle à baguettes ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois, en pierre de taille ou en fer forgé;
- les ouvertures, dont les portails rectangulaires composés d'une porte à vitrage ornée de motifs sculptés (certaines encadrées de baies latérales) et d'une imposte vitrée, les baies en saillie, les fenêtres rectangulaires (certaines jumelées ou disposées en bandeau), les fenêtres cintrées (certaines jumelées), les lucarnes engagées à pignon (percées de fenêtres à arc surbaissé), les soupiraux ainsi que les oculi;
- l'ornementation, dont la corniche moulurée, les frontons (certains ornés de motifs rayonnants), les pilastres cannelés, les chaînes d'angle, les linteaux ornés de clés décoratives, les supports et le garde-corps menuisés ainsi que les mâts;
- l'annexe, dont le plan rectangulaire à deux étages, le toit à croupes couvert de tôle, les fenêtres rectangulaires, la corniche et les linteaux ornés de clés décoratives;
- la souche de cheminée ornée de motifs.

Recognition

Jurisdiction

Quebec

Recognition Authority

Municipalité (QC)

Recognition Statute

Loi sur les biens culturels

Recognition Type

Site du patrimoine constitué

Recognition Date

2008/09/22

Historical Information

Significant Date(s)

n/a

Theme - Category and Type

Function - Category and Type

Current

Historic

Leisure
Park
Religion, Ritual and Funeral
Religious Facility or Place of Worship
Religion, Ritual and Funeral
Religious Institution

Architect / Designer

Charles-Philippe-Ferdinand Baillairgé

Builder

Charles Bernier

Additional Information

Location of Supporting Documentation

Ville de Rivière-du-Loup. 65, rue de l'Hôtel-de-Ville Rivière-du-Loup (Québec) G5R 3Y7

Cross-Reference to Collection

Fed/Prov/Terr Identifier

125293-115468

Status

Published

Related Places

n/a

SEARCH THE CANADIAN REGISTER

Advanced SearchAdvanced Search
Find Nearby PlacesFIND NEARBY PLACES PrintPRINT
Nearby Places