Home / Accueil

Aqueduc de la Rivière-Saint-Pierre

Salaberry-de-Valleyfield, Quebec, J6S, Canada

Formally Recognized: 2000/10/26

Aqueduc de la Rivière-Saint-Pierre; Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Jean-François Rodrigue, 2004
Vue avant
Aqueduc de la Rivière-Saint-Pierre; Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Jean-François Rodrigue, 2004
Vue avant
Aqueduc de la Rivière-Saint-Pierre; Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Jean-François Rodrigue, 2004
Vue avant

Other Name(s)

Aqueduc de la Rivière-Saint-Pierre
Aqueduc no 2
Vestiges de l'Ancien-Canal-de-Beauharnois

Links and documents

Construction Date(s)

1843/01/01 to 1844/12/31

Listed on the Canadian Register: 2008/03/18

Statement of Significance

Description of Historic Place

L'aqueduc de la Rivière-Saint-Pierre, classé site historique, est un ouvrage d'ingénierie construit en 1843 et 1844 pour l'ancien canal de Beauharnois. La structure en pierre de taille est composée d'un tunnel voûté, d'entrées en forme d'arc surbaissé et de murs de soutènement disposés en aile. Ce site historique est situé dans un environnement rural du secteur de Saint-Timothée de la ville de Salaberry-de-Valleyfield, sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent.

Heritage Value

La valeur patrimoniale de l'aqueduc de la Rivière-Saint-Pierre repose sur son intérêt historique. Cet ouvrage d'ingénierie est un vestige de l'ancien canal de Beauharnois, construit entre 1842 et 1845 selon les plans de Frederick Preston Rubidge (1806-1897), ingénieur et architecte du bureau des Travaux publics du Canada-Uni. Situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, à l'intérieur des terres, le canal reliait par neuf écluses les lacs Saint-Louis et Saint-François. Second maillon du réseau de canalisation du Saint-Laurent après le canal Lachine, il a joué un rôle primordial dans l'ouverture du continent nord-américain à la navigation commerciale, et ce jusqu'en 1907. Par la suite, il a servi de canal d'amenée d'eau pour la centrale hydroélectrique de Saint-Timothée jusqu'en 1951. Le canal a aussi été le théâtre de l'un des premiers conflits ouvriers du Québec et du Canada. En effet, au printemps de 1843, les travailleurs composés majoritairement d'immigrants irlandais, insatisfaits de leurs conditions, fomentent une grève qui est réprimée dans la violence. Plus de 18 morts et de nombreux blessés sont dénombrés. L'aqueduc de la Rivière-Saint-Pierre témoigne ainsi de l'histoire de l'ancien canal de Beauharnois et de son importance pour le transport fluvial avant la création de la voie maritime du Saint-Laurent.

La valeur patrimoniale de l'aqueduc de la Rivière-Saint-Pierre repose aussi sur son intérêt technologique. Construit en 1843 et 1844, l'ouvrage comptait parmi les dix aqueducs qui assuraient la canalisation des rivières et l'écoulement des fossés sous le canal de Beauharnois. Longue de 70 mètres, cette construction en maçonnerie de pierre de taille est composée d'un tunnel voûté, d'entrées en arc surbaissé et de murs de soutènement disposés en aile. Aussi connu sous le nom d'aqueduc no 2, il se distinguait des autres par ses dimensions imposantes. Pendant l'été, cet aqueduc permettait aux fermiers d'accéder aux champs situés de part et d'autre de la voie navigable. C'est probablement pour cette raison qu'il est muni d'une banquette, sorte de trottoir qui longe la voie d'eau à l'intérieur du tunnel. Le radier, qui est un plancher construit sous l'eau, est constitué de grosses pièces de bois posées à plat sur le sol. L'aqueduc de la Rivière-Saint-Pierre, qui fait partie de la première génération de structures d'ingénierie au Québec et au Canada, est dans un état de conservation remarquable. C'est le seul ouvrage encore intact de l'ancien canal de Beauharnois.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2006.

Character-Defining Elements

Les éléments clés de l'aqueduc de la Rivière-Saint-Pierre comprennent, notamment :
- sa situation dans un environnement rural;
- ses dimensions imposantes;
- ses matériaux, dont la maçonnerie en pierre de taille et le radier en grosses pièces de bois posées à plat sur le sol;
- la voûte en berceau du tunnel;
- les entrées en arc surbaissé;
- les murs de soutènement disposés en aile de part et d'autre des entrées et retenant les talus;
- la banquette.

Recognition

Jurisdiction

Quebec

Recognition Authority

Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine

Recognition Statute

Loi sur les biens culturels

Recognition Type

Site historique classé

Recognition Date

2000/10/26

Historical Information

Significant Date(s)

n/a

Theme - Category and Type

Function - Category and Type

Current

Historic

Industry
Water or Sewage Facility

Architect / Designer

Frederick Preston Rubidge

Builder

n/a

Additional Information

Location of Supporting Documentation

Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. 225, Grande Allée Est Québec (Québec) G1R 5G5

Cross-Reference to Collection

Fed/Prov/Terr Identifier

93276-82092

Status

Published

Related Places

n/a

SEARCH THE CANADIAN REGISTER

Advanced SearchAdvanced Search
Find Nearby PlacesFIND NEARBY PLACES PrintPRINT
Nearby Places