Home / Accueil

Bâtiment no 10

Québec, Québec, Canada

Reconnu formellement en: 1993/06/29

Façade nord-est du bâtiment no 10, qui montre le toit en croupe percé par trois cheminées en brique, et des fenêtres irrégulièrement disposées, 1980.; Department of National Defence / Ministère de la Défense nationale, 1980.
Façade
Vue de l’intérieur du bâtiment no 10, qui montre la maçonnerie simple des murs, les voûtes et les foyers revêtus de brique, 1991.; Department of Humanitarian Affairs / Département des affaires humanitaires, Rhona Godspeed, 1990.
Vue de l’intérieur
Façade sud-ouest du bâtiment no 10, qui montre l'entrée principale, et la rampe d'accès, 1991.; Department of Humanitarian Affairs / Département des affaires humanitaires, Rhona Godspeed, 1990.
Façade

Autre nom(s)

Bâtiment no 10
Former Military Prison
L'ancienne Prison militaire
Museum Annex
Annexe du Musée

Liens et documents

Date(s) de construction

1842/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2008/09/24

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Situé dans le lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, dans les limites du bastion du Roi à côté de la résidence du gouverneur général, le bâtiment no 10, aussi connu sous les noms de l’ancienne Prison militaire ou l’annexe du Musée, est un bâtiment rectangulaire de deux étages, en pierre, coiffé d’un toit en croupe, percé par trois cheminées en brique. Le bâtiment suscite une impression de solidité. Le mur ouest, qui fait face à l’intérieur de la Citadelle, est austère, mais orné de pilastres. Des meurtrières percent les murs aux deux étages. Le bâtiment présente plusieurs fenêtres irrégulièrement disposées qui sont munies de barreaux. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le bâtiment no 10 est un édifice fédéral du patrimoine classé en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
Le bâtiment no 10 est l’un des plus beaux exemples d’un bâtiment associé aux activités de défense du Canada contre la menace militaire soutenue posée par les États-Unis au milieu du XIXe siècle. La construction originale, les retombées économiques qui en ont découlé et l’influx résultant de personnel ont eu une incidence profonde sur la ville de Québec.

Valeur architecturale
Le bâtiment no 10 est un bon exemple d’un bâtiment militaire, défensif et spécialise, faisant partie de la Citadelle de Québec. La fonction première du bâtiment no 10 était de servir de prison militaire, mais il devait aussi faire office de courtine en cas d’attaque. Ses caractéristiques spécialisées ainsi que les techniques de construction et les matériaux employés témoignent d’une conception fonctionnelle supérieure. Le bâtiment no 10 présente un travail et une exécution de très belle qualité, avec des espaces intérieurs solidement construits.

Valeur environnementale
En tant qu’élément du lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, le bâtiment no 10 a conservé son cachet d’origine, en dépit des modifications qu’il a subies. Le bâtiment no 10 rehausse le caractère actuel de la Citadelle, à titre de site de défense côtière et de cadre militaire, et est bien connu des résidents de la Citadelle.

Sources : Rhona Goodspeed, Citadelle de Québec, Québec (Québec). Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche 90-312. Ancien hôpital (bâtiment 1), État-major du Royal 22e Régiment, La Citadelle, Québec. Énoncé de la valeur patrimoniale 90-312.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère du bâtiment no 10 devraient être respectés.

Sa conception militaire défensive fonctionnelle et la qualité des matériaux et de l’exécution, c’est-à-dire :
-la volumétrie simple à deux étages, agencée selon un plan rectangulaire;
-le toit en croupe percé par trois cheminées en brique;
-le mur ouest décoré de pilastres qui fait face à l’intérieur de la Citadelle et les meurtrières qui percent les murs aux deux étages;
-le mur est, simple et pratique, qui donne sur l’intérieur du bastion et est percé des fentes horizontales et des fenêtres irrégulièrement disposées;
-les impostes des portes, pour l’éclairage;
-les espaces intérieurs solidement construits, la maçonnerie simple des murs, les voûtes et les foyers revêtus de brique.

La façon dont le bâtiment no 10 rehausse le caractère militaire de la Citadelle de Québec.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine classé

Date de reconnaissance

1993/06/29

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Bureau militaire

Architecte / Concepteur

Lieutenant-Colonel John Oldfield

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

4823

Statut

Édité

Inscriptions associées

Aerial view

Lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec

Le lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec est une forteresse du XIXe siècle sise sur le cap Diamant au coeur de la ville de Québec. Faisant dos à la falaise…

General view

Lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec

Le lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec se compose de plusieurs lieux associés aux systèmes de défense historiques de la ville de Québec. Ces…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches