Home / Accueil

Poste frontalier

2, rue Principale, Route 247, Beebe, Québec, Canada

Reconnu formellement en: 2001/03/15

Vue du poste frontalier, qui montre le passage couvert pour protéger les véhicules.; Agence des Douanes et du Revenu du Canada / Canada Customs and Revenue Agency
Façades nord et ouest
Vue du poste frontalier, qui montre sa forme pittoresque enjolivée par des pignons et son parement en crépi séparé par des faux-colombages.; Agence des Douanes et du Revenu du Canada / Canada Customs and Revenue Agency
Façade sud
Pas d'image

Autre nom(s)

Poste frontalier
Customs / Immigration Building

Liens et documents

Date(s) de construction

1932/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2008/10/07

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le poste frontalier est situé dans le village de Beebe au Québec. Le poste frontalier s’agit d’un bâtiment d’un étage et demi-coiffé d’un toit à deux versants, conçu dans le style néo-Tudor. Sa forme pittoresque est agrémentée par des pignons, un revêtement en crépi blanc et des faux-colombages. Des fenêtres en bois à carreaux multiples percent régulièrement les murs. Une cheminée en brique s’élève du toit. Un passage couvert, à toit plat, abrite l’entrée et est attenant au bâtiment pour protéger les véhicules qui passent au poste frontalier. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le poste frontalier est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
Le poste frontalier est étroitement associé à la construction par le gouvernement fédéral de postes de douanes et d’immigration le long de la frontière entre le Canada et les États-Unis pour contrôler la circulation par voie terrestre des biens et des personnes. La construction de ce poste frontalier à Beebe est la réponse à un scandale de contrebande survenu en 1926 qui a incité le Canada à resserrer son contrôle sur la frontière qu’il partage avec les États-Unis.

Valeur architecturale
La valeur architecturale du poste frontalier découle de ses qualités esthétiques et de l’efficacité de sa conception fonctionnelle. Le gouvernement du Canada a manifestement choisi le style néo-Tudor pour affirmer ses différences culturelles et politiques. Cet élégant bâtiment d’un étage et demi, avec ses murs revêtus de crépi et ses pignons rehaussés de faux-colombages, est typique de la période. La haute qualité de l’exécution est partout évidente.

Valeur environnementale
Le poste frontalier renforce le caractère actuel du paysage urbain où il est situé. Érigé au cœur même du village, il constitue un repère bien connu dans la région.

Sources : Geneviève Charrois, poste frontalier, Beebe (Québec), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche, 00-102; Édifice des douanes, Beebe (Québec), Énoncé de la valeur patrimoniale, 00-102.

Éléments caractéristiques

Les éléments suivants, qui définissent le caractère du poste frontalier, devraient être respectés.

Ses qualités esthétiques, sa conception fonctionnelle et la très haute qualité de l’exécution et des matériaux, c’est-à-dire :
- les éléments formels, qui contribuent à faire de ce petit bâtiment d’un étage et demi un exemple éloquent d’un poste frontalier de style néo-Tudor, particulièrement sa forme pittoresque enjolivée par des pignons et son parement en crépi séparé par des faux-colombages;
- les matériaux et les techniques de construction utilisés pour réaliser les faux-colombages, dont terre cuite, crépi et bois;
- le principe du passage couvert pour protéger les véhicules.

La façon dont le poste frontalier renforce le caractère pittoresque du paysage urbain où il est situé et est un repère bien connu, c’est-à-dire :
- son rapport avec la rue et avec la frontière canado-américaine qu’il dessert;
- son échelle générale, son style et les matériaux employés, qui s’harmonisent avec le cadre urbain;
- sa visibilité dans le tissu urbain de Bebee et son rôle connu comme poste frontalier très fréquenté.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

2001/03/15

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Gouvernement
Édifice des douanes

Architecte / Concepteur

Ministère des Travaux publics

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

9335

Statut

Édité

Inscriptions associées

s/o

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches