Home / Accueil

Bâtiment 21

Québec, Québec, Canada

Reconnu formellement en: 1993/06/29

Vue de l'entrée principale du bâtiment 21, qui montre la solide construction de maçonnerie du rez-de-chaussée, 1991.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, Rhona Goodspeed, 1991.
Vue générale
Vue de la façade du bâtiment 21, qui montre les six grands arcs surbaissés soutenus par des pilastres, chaque ouverture étant surmontée d’un arc en pierre, vers 1980.; Department of National Defence / Ministère de la Défense nationale, circa 1980.
Vue latérale
Vue latérale du bâtiment 21, qui montre la volumétrie, 1991.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, Rhona Goodspeed, 1991.
Vue générale

Autre nom(s)

Former Coal Vaults
Ancien dépôt à charbon
Warehouse
Bâtiment 21
Entrepôt

Liens et documents

Date(s) de construction

1848/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2009/01/19

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le bâtiment 21, aussi appelé l’ancien dépôt à charbon et entrepôt, se trouve dans l’enceinte des murs du lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec. Ce solide bâtiment rectangulaire est construit avec de la pierre de taille et de la brique orangée. La façade est dominée par six grands arcs surbaissés, soutenus par des pilastres, qui définissent six baies ainsi que les voûtes intérieures à l’épreuve des bombes. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le bâtiment 21 est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
Le bâtiment 21 est associé à la défense de la ville de Québec dans le contexte du système de défense de la colonie sous le régime britannique. Au tournant du XIXe siècle, la dégradation de la situation politique et militaire a incité les autorités à accroître l’effectif déployé à Québec. Le bâtiment 21 a été construit en 1848 d’après les plans dressés par les Royal Engineers. Il fait désormais partie de l’arrondissement historique du Vieux-Québec qui a été créé en 1963 et désigné site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1985.

Valeur architecturale
Le bâtiment 21, dont la valeur découle de ses très belles qualités esthétiques, a été construit selon les principes du classicisme militaire britannique. Les murs de maçonnerie massifs ont manifestement une fonction défensive tandis que le plan utilitaire simple révèle une bonne efficacité fonctionnelle. Le travail de la pierre et le briquetage des plafonds voûtés révèlent l’excellente qualité de l’exécution.

Valeur environnementale
Le bâtiment 21 renforce le caractère historique de son emplacement dans la Citadelle de Québec et, avec les bâtiments voisins connexes, est un repère bien connu dans le secteur.

Sources : Rhona Goodspeed, rapports 88-161, 90-312, 90-313, 90-314, 90-315, bâtiments, La Citadelle, Québec (Québec) Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport 88-161; Ancien dépôt à charbon (no 21), Côte de la Citadelle, Québec (Québec), Énoncé de la valeur patrimoniale, 88-161.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère du bâtiment 21 devraient être respectés.

Ses très belles qualités esthétiques, sa conception fonctionnelle et la qualité des matériaux, c’est-à-dire :
- la volumétrie sous un toit gazonné, qui se confond avec les remparts;
- la solide construction de maçonnerie du rez-de-chaussée et le contraste entre la brique orangée et la pierre de taille grise;
- la façade dominée par six grands arcs surbaissés soutenus par des pilastres, chaque ouverture étant surmontée d’un arc en pierre;
- les arches, qui définissent les six baies et forment le bord intérieur des voûtes;
- les murs latéraux bien solides et le cordon de pierre;
- les espaces compartimentés et les plafonds voûtés en brique à l’intérieur du bâtiment;
- le cordon de pierre qui sépare le mur et le dessus du bâtiment;
- ce qui reste du plan et des finitions d’origine à l’intérieur.

La façon dont le bâtiment 21 et les bâtiments voisins s’accordent avec le caractère historique de la forteresse et forment un repère connu dans la région, c’est-à-dire :
- le style et la forme, qui rehaussent l’emplacement de l’ancien système de défense de Québec;
- la grande visibilité du bâtiment sis à proximité d’éléments historiques, dont les voies d’accès, les escaliers menant aux remparts, les murs de soutènement et la poterne de sortie, qui font qu’il est bien connu du public.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

1993/06/29

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Appui militaire

Architecte / Concepteur

British Royal Engineers

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

4624

Statut

Édité

Inscriptions associées

Aerial view

Lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec

Le lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec est une forteresse du XIXe siècle sise sur le cap Diamant au coeur de la ville de Québec. Faisant dos à la falaise…

General view

Lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec

Le lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec se compose de plusieurs lieux associés aux systèmes de défense historiques de la ville de Québec. Ces…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches