Home / Accueil

Bâtiment 2

Cornwallis, Nouvelle-Écosse, Canada

Reconnu formellement en: 1994/09/08

Vue générale du bâtiment 2 montrant la façade sud, 1993.; Ministère de la Défense Nationale / Department of National Defence, ND. CSC. 93-019-16, 1994.
Façade sud
Vue générale du bâtiment 2 montrant la façade nord, 1994.; Ministère de la Défense Nationale / Department of National Defence, ND. CSC. 94-021-9, 1994.
Façade nord
Vue générale du bâtiment 2 montrant la façade nord, 1994.; Ministère de la Défense Nationale / Department of National Defence, ND. CSC. 94-021-8, 1994.
Façade nord

Autre nom(s)

Bâtiment 2
Administration and Base Orderly Building
Bâtiment de l'administration et des rapports de la base
Building No. 2
Bâtiment no 2

Liens et documents

Date(s) de construction

1942/01/01 à 1943/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2009/02/16

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le bâtiment 2, aussi appelé le bâtiment de l’administration et des rapports de la base, situé sur la Base des Forces canadiennes (BFC) Cornwallis, est un édifice bas à charpente de bois conçu selon un plan en E et coiffé d’un toit à pignons croisés. Il fait face à un terrain de parade de deux hectares et fait partie d’un ensemble fermé de bâtiments militaires construits pendant la Seconde Guerre mondiale. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le bâtiment 2 est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
Le bâtiment 2, en tant que principal centre d’administration de la base, est associé au thème de l’instruction navale dans les Forces canadiennes. Les bâtiments de la base, dont la construction date de 1942-1943, évoquent l’expansion phénoménale du programme d’instruction navale canadien pendant la Seconde Guerre mondiale et l’ouverture du principal centre d’entraînement de la Marine au Canada. La construction du NCSM Cornwallis comme établissement d’entraînement a eu une incidence profonde sur le développement du bassin de l’Annapolis et sur l’économie locale, qui en a bénéficié au fil des années.

Valeur architecturale
Le bâtiment 2 est un bon exemple du style classique simplifié généralement retenu pour la construction de bâtiments provisoires au Canada en temps de guerre. Ce type particulier de bâtiment se distingue par son volume bas, son plan en E symétrique et les pignons croisés du toit. La bonne conception fonctionnelle et la qualité de l’exécution sont mises en évidence dans la conception faisant appel au bois et dans la méthode de construction adoptées par les Forces armées en réponse aux circonstances temporaires qui limitaient l’emploi de la maçonnerie et de l’acier.

Valeur environnementale
Le bâtiment 2 s’accorde avec le caractère évoquant les années de guerre du cadre de la base militaire. L’une de deux constructions jumelles qui flanquent l’entrée principale, ce bâtiment est bien connu des gens qui fréquentent la base.

Sources : Edgar Tumak, Bâtiments 1, 2, 3, 4, 6, 8, 10 et 26, base des Forces canadiennes Cornwallis, Cornwallis (Nouvelle-Écosse), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche 93-001; Bâtiment de l’administration (2), BFC Cornwallis, Cornwallis (Nouvelle-Écosse), Énoncé de la valeur patrimoniale, 93-001.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère du bâtiment 2 devraient être respectés.

Son style classique simplifié, son plan fonctionnel et la qualité de l’exécution, par exemple :
- sa volumétrie basse sur un seul niveau de plain-pied, le plan en E symétrique et les pignons croisés du toit;
- la construction à charpente de bois revêtue d’un parement en bois à l’extérieur;
- l’agencement symétrique des portes et des fenêtres;
- la fondation peu profonde en béton.

La façon dont le bâtiment 2 renforce le caractère évoquant les années de la guerre du cadre de la base militaire et est bien connu des gens de la région, c’est-à-dire :
- sa conception militaire spécialisée qui s’harmonise et s’intègre avec le groupe de bâtiments disposés autour et vis-à-vis du terrain de parade;
- le fait que le bâtiment soit connu dans la base, visible et imposant, dans la mesure où il est l’une de deux constructions jumelles qui flanquent l’entrée principale et qu’il fait fonction de centre d’administration principal de la base.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

1994/09/08

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Bureau militaire

Architecte / Concepteur

Forces navales du Canada, Direction des travaux publics et des constructions, ministère de la Défense nationale

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

6028

Statut

Édité

Inscriptions associées

General view

Bâtiment 10

Le bâtiment 10, aussi connu sous le nom de l’édifice académique 1, se trouve sur la Base des Forces canadiennes (BFC) Cornwallis. C’est une construction basse de plain-pied, à…

Façade

Remise à voitures

La remise à voitures est un garage de l’ancien manoir de la base des Forces canadiennes (BFC) Cornwallis. Il s’agit d’un bâtiment à charpente de bois dans le style néo-colonial.…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches