Home / Accueil

Remise à voitures

Cornwallis, Nouvelle-Écosse, Canada

Reconnu formellement en: 1990/05/10

Vue de la façade de la remise à voitures montrant les portes de garage surmontées d’arcs segmentaires, 1988.; Department of National Defence / Ministère de la Défense nationale, 1988.
Façade
Vue de la façade latérale de la remise à voitures montrant le toit à deux versants percé de lucarnes, 1988.; Department of National Defence / Ministère de la Défense nationale, 1988.
Vue de la façade latérale
Vue depuis l'arrière de la remise à voitures montrant son volume symétrique sur deux étages, formé d’un haut corps principal flanqué de deux ailes latérales d’un étage, 1988.; Department of National Defence / Ministère de la Défense nationale, 1988.
Vue en arrière

Autre nom(s)

s/o

Liens et documents

Date(s) de construction

1935/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2009/02/17

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

La remise à voitures est un garage de l’ancien manoir de la base des Forces canadiennes (BFC) Cornwallis. Il s’agit d’un bâtiment à charpente de bois dans le style néo-colonial. Le corps principal flanqué d’ailes latérales présente des ouvertures en arc segmentaire, des lucarnes et une coupole sur le toit. Le bâtiment se trouve à quelque distance du mess des officiers. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

La remise à voitures est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’elle présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’elle occupe dans son milieu.

Valeur historique
La remise à voitures, même si elle fait partie de la BFC Cornwallis, est associée à la construction de grandes résidences d’été en Nouvelle-Écosse et à l’évolution de la conception des garages. En effet, au tournant du XXe siècle, il était commun dans les domaines des gens fortunés de construire la remise à voitures ou le garage à quelque distance de la maison principale. L’établissement NCSM Cornwallis a repris la remise à voitures en 1942; elle a servi de poste d’incendie avant d’être transformée en logement pour des officiers mariés au début des années 1960. Le bâtiment est notoire à la BFC Cornwallis dans la mesure où on le sait associé à une phase antérieure de l’histoire de la communauté, période où cette zone était en voie d’être développée comme domaine pour un millionnaire. Dès 1943, la remise à voitures se trouvait située au centre d'une base militaire abritant des milliers de personnes et pourvue des installations que l’on trouve dans une ville de taille comparable.

Valeur architecturale
La remise à voitures est un bon exemple d’un garage détaché conçu dans le style néo-colonial pour s’harmoniser avec le manoir. Il combine esthétique avec un plan fonctionnel efficace. Le garage, comme le veut la tradition dans les domaines bâtis en Nouvelle-Écosse par des gens fortunés au tournant du XXe siècle, combine des détails néo-classiques avec des éléments palladiens dans un plan dégageant de belles proportions, dérivé du style palladien. L’utilisation de blocs en bois pour imiter des pierres d’angle n’est qu’un exemple de la haute qualité de l’exécution.

Valeur environnementale
La remise à voitures s’accorde avec le cachet de son quartier dans la BFC Cornwallis. Elle constitue un bâtiment distinctif et bien connu dans la base.

Sources : Joan Mattie, remise à voitures, base des Forces canadiennes Cornwallis, Cornwallis (Nouvelle-Écosse), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche 88-153; Remise à voitures, BFC Cornwallis, Cornwallis (Nouvelle-Écosse), Énoncé de la valeur patrimoniale, 88-153.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère de la remise à voitures devraient être respectés.

Son style néo-colonial, son plan fonctionnel et la haute qualité de l’exécution, c’est-à-dire :
— son volume symétrique sur deux étages, formé d’un haut corps principal flanqué de deux ailes latérales d’un étage;
— le toit à deux versants percé de lucarnes;
— la combinaison réussie des détails néo-classiques, soit les portes de garage surmontées d’arcs segmentaires et les lucarnes en demi-lune, avec des éléments palladiens, c’est-à-dire les fenêtres palladiennes modifiées et la coupole;
— l’utilisation de blocs en bois pour imiter des pierres d’angle aux coins du pavillon central et la présence de clés de voûte en imitation de pierre au-dessus des portes de garage;
— les portes de garage à panneaux de bois surmontées d’impostes elliptiques, les avant-toits soutenus par des consoles et les descentes de gouttière en forme de consoles.

La façon dont la remise à voitures s’accorde avec le cachet de son quartier dans la BFC Cornwallis et est un bâtiment connu dans le secteur, c’est-à-dire :
— son style néo-colonial qui s’harmonise avec le quartier résidentiel de la base et avec les quatre bâtiments érigés avant l’ouverture de la BFC Cornwallis, soient le mess des officiers, la résidence du commandant de la base, la grange des Morse et le garage du commandant;
— son style architectural qui la distingue de la plupart des autres bâtiments de la BFC Cornwallis et sa proximité à la notoire résidence du commandant de la base, autant d’éléments qui contribuent à faire de la remise un repère bien connu des personnes qui habitent la base.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

1990/05/10

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Appui militaire

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale de la conservation et de la commémoration du patrimoine, Centre de documentation, 3e étage, salle 366, 30 rue Victoria, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

3454

Statut

Édité

Inscriptions associées

Rear view

Bâtiment 30

Le bâtiment 30, aussi connu sous le nom de Mess des officiers, est situé bien en vue au centre du rivage sur une péninsule sur la Base des Forces canadiennes (BFC) Cornwallis. Il…

General view

Bâtiment 10

Le bâtiment 10, aussi connu sous le nom de l’édifice académique 1, se trouve sur la Base des Forces canadiennes (BFC) Cornwallis. C’est une construction basse de plain-pied, à…

General view

Bâtiment 3

Le bâtiment 3, aussi appelé corps de garde, centre de la sécurité et bureau de l’officier de service, marque l’entrée principale de la base des Forces canadiennes (BFC)…

South façade

Bâtiment 2

Le bâtiment 2, aussi appelé le bâtiment de l’administration et des rapports de la base, situé sur la Base des Forces canadiennes (BFC) Cornwallis, est un édifice bas à charpente…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches