Home / Accueil

Bâtiment 28

Québec, Québec, Canada

Reconnu formellement en: 1993/06/29

Vue générale du bâtiment 28 (résidence du Gouverneur général), montrant la volumétrie du bâtiment, soit un long bâtiment de maçonnerie de deux étages, formé de sept baies, 1993; Parks Canada Agency/Agence Parcs Canada, C. Rodriguez, 1993.
Vue générale
Vue générale du bâtiment 28, qui montre la symétrie et l’espacement régulier des baies, reflet de la tradition néo-classique britannique, 1980.; Department of National Defence / Ministère de la Défense nationale, 1980.
Vue générale
Vue générale du bâtiment 28 (résidence du Gouverneur Général), montrant le puits de lumière qui court le long de la façade du bâtiment et qui éclaire le sous-sol et les porches de bois en saillie, peints en blanc, qui portent sur le puits de lumière, 1993; Parks Canada Agency/Agence Parcs Canada, C. Rodriguez, 1993.
Vue générale

Autre nom(s)

Bâtiment 28
Residence of the Governor General
Résidence du Gouverneur général
Old Officers’ Barracks
Ancienne Caserne des officiers

Liens et documents

Date(s) de construction

1831/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2009/02/27

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Sis sur un terrain joliment paysagé avec une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent du côté du bastion du Roi du lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, le bâtiment 28, aussi connu sous le nom de la résidence du Gouverneur général, est lié à l’ancienne caserne des officiers. Il s’agit d’un long bâtiment de maçonnerie de deux étages, qui se découpe en baies égales et qui est surmonté d’un toit en croupe percé par plusieurs souches de cheminée en pierre. Une aile moderne, ajoutée du côté nord-est, reprend le style architectural de la partie principale du bâtiment. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le bâtiment 28, est un édifice fédéral du patrimoine classé en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
Le bâtiment 28 est l’un des plus beaux exemples d’un bâtiment associé au thème de la défense de l’Amérique du Nord britannique après la guerre de 1812. Le bâtiment, qui faisait office de courtine reliant les bastions de Mann et du Roi, faisait partie intégrante de ce système de défense. Le bâtiment 28 est aussi associé à tous les gouverneurs généraux du Canada qui y ont résidé depuis lord Dufferin en 1872, ainsi qu’aux deux conférences de Québec, tenues en 1943 et en 1944. Le bâtiment 28 témoigne du rôle militaire de la Citadelle, qui a eu un impact important sur l’organisation administrative et sur le développement territorial de la ville de Québec.

Valeur architecturale
Le bâtiment 28 est un excellent exemple du mariage réussi d’un bâtiment militaire britannique du XIXe siècle et de la conception moderne. L’intégration harmonieuse du bâtiment d’origine et de l’aile nouvelle résulte en un ensemble élégant qui baigne dans le même esprit néo-classique. La conception fonctionnelle supérieure du bâtiment d’origine répondait à deux impératifs fondamentalement distincts : servir d’une part de courtine, à des fins défensives, et d’autre part de logement pour les officiers de la Citadelle. Elias Walker Durnford, qui a supervisé la conception et la construction de la Citadelle, compte parmi les figures marquantes de l’histoire de la forteresse.

Valeur environnementale
Le bâtiment 28, parallèle au terrain de parade, est bordé par un terrain agréablement paysagé avec une pelouse, des arbres et des murets en pierres et forme l’un des éléments architecturaux les plus frappants de la Citadelle, en plus de rehausser le caractère visuel historique et militaire de l’endroit. Le bâtiment est un point d’intérêt bien en vue pour les habitants de la ville de Québec et pour les touristes qui déambulent sur la promenade des Gouverneurs, un sentier panoramique sous la Citadelle.

Sources : Rhona Godspeed, La Citadelle, Québec (Québec), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport 88-161; Résidence du gouverneur général, bâtiment 28, La Citadelle, Québec (Québec), Énoncé de la valeur patrimoniale, 88-161.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère du bâtiment 28 devraient être respectés.

Sa conception fonctionnelle, inspirée du style militaire britannique et de la tradition moderne, avec ses éléments décoratifs d’inspiration néo-classique et la qualité supérieure de l’exécution, c’est-à-dire :
- la volumétrie du bâtiment, soit un long bâtiment de maçonnerie de deux étages, formé de sept baies avec un sous-sol, surmonté d’un toit en croupe percé par plusieurs souches de cheminée en pierre, et une aile moderne qui reprend la volumétrie du bâtiment d’origine et qui est faite de béton armé avec des solariums vitrés et un toit en baguettes de cuivre;
- la symétrie et l’espacement régulier des baies, reflet de la tradition néo-classique britannique;
- les éléments classiques que l’on retrouve tant dans le bâtiment d’origine que dans l’aile nouvelle, notamment les pilastres qui soutiennent une corniche continue et le traitement lisse de la pierre;
- le puits de lumière qui courent le long de la façade du bâtiment et qui éclairent le sous-sol et les porches de bois en saillie, peints en blanc, qui couvrent bien la lumière;
- le système de construction de type défensif, soit la compartimentation de l’espace intérieur de part et d’autre d’un corridor central, l’emploi de murs épais et de voûtes pour assurer une résistance supérieure aux bombes;
- la grande salle de bal et les deux solariums;
- l’ornementation intérieure d’époque qui reflète l’importance du bâtiment, notamment le foyer, le foisonnement de boiseries, les manteaux de cheminée, les vitrages plombés, les impostes en éventail et les moulures de plafond en plâtre.

La façon dont le bâtiment 28 rehausse le caractère historique, militaire et défensif de son emplacement dans un fort situé au lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine classé

Date de reconnaissance

1993/06/29

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

1980/01/01 à 1980/01/01

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Résidence
Logement unifamilial

Architecte / Concepteur

Elias Walker Durnford

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

4824

Statut

Édité

Inscriptions associées

Aerial view

Lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec

Le lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec est une forteresse du XIXe siècle sise sur le cap Diamant au coeur de la ville de Québec. Faisant dos à la falaise…

General view

Lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec

Le lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec se compose de plusieurs lieux associés aux systèmes de défense historiques de la ville de Québec. Ces…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches