Home / Accueil

Lieu historique national du Canada des Édifices-de-Point-Frederick

Kingston, Ontario, K7K, Canada

Reconnu formellement en: 1973/11/15

Vue de l'extérieur de la tour Martello située au lieu historique national du Canada des Édifices-de-Point-Frederick, 1993.; Department of National Defence / Ministère de la Défense nationale, 1993.
Vue de l'extérieur
Vue de l'extérieur de l'édifice Mackenzie situé au lieu historique national du Canada des Édifices-de-Point-Frederick.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada.
Vue de l'extérieur
Vue générale des édifices de Point Frederick, qui montre la péninsule désignée, 1994.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, J. Butterill, 1994.
Vue générale

Autre nom(s)

Point Frederick Buildings
Édifices de Point Frederick
Lieu historique national du Canada des Édifices-de-Point-Frederick

Liens et documents

Date(s) de construction

1790/01/01 à 1846/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2009/03/10

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Situés sur une péninsule à l’embouchure de la rivière Cataraqui à Kingston, en Ontario, le lieu historique national du Canada des Édifices-de-Point-Frederick consistent en un groupe de cinq structures de maçonnerie, incluant Fort Frederick de même que les vestiges du mur de pierres du chantier maritime. Quatre des bâtiments et le fort furent érigés pour appuyer les activités de la Marine provinciale et de la Marine royale; l’un d’entre eux, l’édifice Mackenzie, fut construit pour répondre aux besoins du Collège royal militaire. Toutes ces structures sont toujours utilisées par le Collège. Bien que modifiés jusqu’à un certain point, au fil des ans, ces immeubles sont représentatifs de la conception architecturale élégante mais sobre, de construction robuste et du savoir-faire des artisans, caractéristiques de la meilleure architecture militaire britannique. La désignation officielle s’applique aux cinq bâtiments, au Fort Frederick, aux éléments du paysage et à toutes les autres structures, dans leur relation spatiale actuelle.

Valeur patrimoniale

Les raisons ayant amené la désignation des édifices de Point Frederick au titre de lieu historique national du Canada en 1973, sont les suivantes :
- cette péninsule, quartier général de la Marine provinciale (1790-1813), et de la Marine royale (1813-1853), constituait la principale base navale britannique sur le lac Ontario au cours de la guerre de 1812;
- l’utilisation historique ininterrompue de l’ensemble formant le Collège royal militaire, incluant la Maison du Commandant, les immeubles du poste de garde (le poste de garde et le mur de pierres, et le poste de contrôle/cottage), la Frégate de pierre, les édifices Fort Frederick et Mackenzie; et
- la réunion de structures architecturales significatives en usage continuel à travers de multiples périodes contribuent à l’ambiance historique du lieu.

Cette péninsule, chef-lieu de la Marine provinciale (1790-1813) et de la Marine royale (1813-1853), constituait la plus importante base navale britannique sur le lac Ontario durant la guerre de 1812. Les bâtiments ayant survécu à cette période comprennent l’Hôpital naval, les immeubles du poste de garde, et la Frégate de pierre. Le Fort Frederick, érigé en 1812-13, mais complètement reconstruit en 1846, se dresse à la pointe sud de la péninsule. En 1875, la pointe a été choisie pour y établir le Collège royal militaire du Canada qui accueillit sa première classe en juin 1876.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, texte de plaque, novembre 1976; Énoncé commémoratif d’intégrité, octobre 1998.

Éléments caractéristiques

Les éléments principaux qui contribuent au caractère patrimonial du lieu incluent :
- l’emplacement et l’interrelation entre les bâtiments et vis-à-vis l’ensemble du site;
- le paysage, reflétant son usage militaire, incluant le terrain de parade, son profil peu accentué, ses dépressions indiquant l’emplacement de structures antérieures et la ligne inchangée du rivage;
- le système de circulation toujours en place à l’intérieur du paysage, incluant le corridor nord-sud, la convergence des routes vers le poste de garde, et l’emplacement de ce dernier comme point d’accès à l’ensemble du site;
- des panoramas, incluant la barrière du mur de pierres donnant accès à l’ancien chantier naval; la vue de la rive est de Point Frederick sur Navy Bay, Point Henry et le lac Ontario; la vue de la rive ouest par-delà la rivière Cataraqui et le Port de Kingston jusqu’au front d’eau de Kingston et à la Tour Shoal aussi bien que sur le lac Ontario; les vues à partir des eaux entourant le lieu; les vues de Fort Henry à Point Frederick;
- la Frégate de pierre, avec ses qualités d’architecture militaire classique britannique, émanant de son volume et de sa masse, de ses matériaux, de la disposition régulière de ses ouvertures, de ses toits en pignon, de sa fonctionnalité et de la haute qualité de sa facture;
- le poste de garde, ses mêmes qualités d’architecture militaire britannique, émanant de son volume et de sa masse, de ses matériaux, de ses ouvertures, du savoir-faire de ses artisans, de ses proportions modestes évoquant un chalet, de son toit à comble en croupe, de son portique, de son emplacement et de sa disposition comme poste de garde et de son rapport avec le mur;
- la loge du portier, aussi connu sous le nom du poste de garde/cottage, son emplacement et sa disposition, son rapport avec le poste de garde voisin et le mur de pierre, son volume, sa masse, ses matériaux et le savoir-faire de ses artisans;
- le mur de pierre et son point d’accès comme éléments déterminants du site, leurs matériaux d’origine, leur alignement et leur forme, leur rapport avec les autres bâtiments et avec le site;
- les quartiers du chirurgien naval et son dispensaire, aujourd’hui la maison du Commandant, leur architecture militaire britannique classique jumelant matériaux robustes et savoir-faire des artisans, la masse et le volume du bâtiment, le toit à comble en croupe surbaissé, l’intégrité de sa disposition, la façade et le plan symétrique, les matériaux d’origines comme les moulures, les portes, les manteaux de cheminée sur pilastres et les armoires encastrées;
- l’édifice Mackenzie, sa conception second empire révélée par une façade extérieure richement ornée, doté de colonnes, d’un toit mansardé, de moulures travaillées, d’une tour centrale; son plan axial intérieur, avec ses riches éléments d’origine incluant des moulures, ses matériaux recherchés, ses chandeliers de fer, ses verrières commémoratives, son emplacement stratégique sur le site et son rapport avec les autres bâtiments;
- le fort Frederick, ses attributs architecturaux bien conservés, son gros œuvre et sa masse, son échelle, son emplacement et son rapport avec l’ensemble du site et avec les autres bâtiments de la propriété;
- les traces de vestiges archéologiques en surface ainsi que les vestiges sous terre qui peuvent subsister et qui sont liés aux raisons de désignation;
- les documents d’archive et des objets faisant partie du musée du Collège royal militaire, situé dans la tour Martello du fort Frederick.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Loi sur les lieux historiques nationaux

Type de reconnaissance

Lieu historique national du Canada

Date de reconnaissance

1973/11/15

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

1790/01/01 à 1877/01/01

Thème - catégorie et type

Gouverner le Canada
Le Canada et le monde
Exprimer la vie intellectuelle et culturelle
L'architecture et l'aménagement
Gouverner le Canada
Les institutions gouvernementales
Gouverner le Canada
L'histoire militaire et la défense

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Éducation
Établissement de formation spécialisée ou centre de formation
Défense
Édifice à logement
Défense
Installation de défense militaire

Historique

Éducation
Établissement d'enseignement postsecondaire
Défense
Base militaire

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5e étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec.

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

405

Statut

Édité

Inscriptions associées

General view

Fort Champlain Quartiers des cadets (B34)

Le Fort Champlain Quartiers des cadets (B34) est un bâtiment symétrique de quatre étages en pierre calcaire à bossage rustique avec un plan au sol en forme de C et un toit à deux…

Side Elevation

Sterns' Corner

Sterns' Corner is a brick, Italianate style building located on the corner of Alderney Drive and Portland Street in Downtown Dartmouth, Nova Scotia. Built in 1894, it is a…

55 Fitzroy Street

55 Fitzroy Street

55 Fitzroy Street is a large wood framed, former home that has been converted into office space. The home is associated with music Professor, Henry Westaway Vinnicombe…

General view

Collège militaire royal, Édifice Mackenzie

L’édifice Mackenzie, aussi connu sous les noms Bâtiment no 16 et Ancien édifice de l’enseignement, est situé au Collège militaire royal de Kingston, dans le lieu historique…

General view

Frégate en pierre (no 23)

La Frégate en pierre (no 23) du Collège militaire royal est un bâtiment autonome qui fait face au terrain de parade et dos au lac Ontario. Ce bâtiment austère à parement en…

Exterior photo

Édifice Currie, bâtiment 15

L’édifice Currie donne directement sur le terrain de parade et est le pôle central du campus du Collège militaire royal. Ce grand édifice imposant est un bâtiment en pierre formé…

Exterior photo

Tour Martello de fort Frederick

La tour Martello du fort Frederick, à la Collège militaire royal, autrement appelé le bâtiment 30, qui se dresse au bout de la pointe Frederick, est une massive tour cylindrique…

Exterior photo

Résidence du commandant, ancien hôpital de la Marine royale, bâtiment 10

La résidence du commandant est située bien en vue sur un terrain découvert entre les deux sections principales du Collège militaire royal (CMR). Cette résidence de deux étages est…

General view

Collège militaire royal, Ancien gymnase

L’Ancien gymnase, aussi connu sous le nom Bâtiment no 25, fait face au terrain de gymnastique du côté est du secteur historique du terrain de parade sur le campus du Collège…

General view

Corps de garde no 14

Le Corps de garde no 14 se trouve sur la pointe Frederick, où se trouvait autrefois un grand chantier naval et qui fait aujourd’hui partie du campus du Collège militaire royal, à…

Exterior photo

Maison Hewitt

La maison Hewitt est située sur un vaste terrain dégagé du Collège militaire royal, en face de Kingston et de son port. Ce bâtiment en brique compte trois étages, un toit en…

General view

Collège militaire royal, Pavillon Yeo

Le pavillon Yeo, aussi connu sous le nom bâtiment no 32, fait partie d’un groupe de trois bâtiments qui se dresse à la limite ouest du terrain de parade du Collège militaire…

Exterior photo

Dortoir du Fort Lasalle

Le Dortoir du Fort Lasalle fait partie d’un groupe de trois bâtiments qui se dresse à la limite ouest du terrain de parade du Collège militaire royal. Il s’agit d’un édifice…

Front façade

Bâtiment 30b du Collège militaire royal du Canada

Le bâtiment 30b du Collège militaire royal du Canada (CMR), aussi connu sous le nom de magasin de munitions, fait partie intégrante des remblais défensifs qui séparent la tour…

Corner view

Bâtiment 36 du Collège militaire royal du Canada

Le bâtiment 36 du Collège militaire royal du Canada (CMR), aussi connu sous le nom de l’ancienne écurie et l’ancien fenil, se dresse dans un cadre attrayant dans le nord du campus…

Façade

Bâtiment 27 du Collège militaire royal du Canada

Le bâtiment 27 du Collège militaire royal du Canada (CMR), aussi connu sous le nom de maison Panet, se trouve près du bord de l’eau, du côté est du campus du CMR. Ce bâtiment…

General view

Bâtiment 30a du Collège militaire royal du Canada

Le bâtiment 30a du Collège militaire royal du Canada (CMR), qui se compose de la lunette, et le poste de garde, se trouve le long du mur de bastion, à l’entrée de l’ancien fort…

Corner view

Bâtiment 24 du Collège militaire royal du Canada

Le bâtiment 24 du Collège militaire royal du Canada (CMR), aussi connu sous le nom de l’ancien hangar de matériel d’artillerie et la boutique du tailleur, se dresse au bord de…

General view

Bâtiment 5 du Collège militaire royal du Canada

Le bâtiment 5 du Collège militaire royal du Canada (CMR), aussi connu sous le nom de l’ancienne école d’équitation, se dresse sur un joli terrain aménagé dans le nord du campus du…

Façade

Bâtiment 2 du Collège militaire royal du Canada

Le bâtiment 2 du Collège militaire royal du Canada (CMR), aussi appelé le corps de garde 1, qui se trouve en bordure de la Route no 2, se dresse dans le lieu historique national…

Façade

Bâtiment 6 du Collège militaire royal

Le bâtiment 6 du Collège militaire royal (CMR) du Canada, aussi appelé le corps de garde 2, qui se trouve en bordure de la Route no 2, se dresse dans le lieu historique national…

Façade

Bâtiment 55 du Collège militaire royal du Canada

Le bâtiment 55 du Collège militaire royal du Canada (CMR), aussi connu sous le nom de l’édifice de l’administration et l’ancien hôpital, est un petit bloc à parement de pierre,…

Rear view

Bâtiment 3 du Collège militaire royal du Canada

Le bâtiment 3 du Collège militaire royal du Canada (CMR), aussi connu sous le nom de l’ancien centre d'instruction équestre, se dresse sur un terrain attrayant dans la partie nord…

General view

Bâtiment 31 du Collège militaire royal du Canada

Le bâtiment 31 du Collège militaire royal du Canada CMR, aussi appelé le fort Haldimand, fait partie d’un groupe de trois bâtiments qui se dresse à la limite ouest du terrain de…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches