Home / Accueil

Lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec

100, rue Saint-Louis, Québec, Québec, G1K, Canada

Reconnu formellement en: 1948/05/21

Vue du mur rideau à la porte Saint-Jean, qui fait partie du lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, R. Lavoie, 1999.
Vue générale
Vue du lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec, qui montre une partie de la citadelle sur Cap Diamant, 1984.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, P. St. Jacques, 1984.
Vue générale
Vue de la porte Saint-Louis, qui fait partie du lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec, 1995.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, J.P. Jérôme, 1995.
Vue générale

Autre nom(s)

s/o

Liens et documents

Date(s) de construction

1608/01/01 à 1871/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2009/07/16

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec se compose de plusieurs lieux associés aux systèmes de défense historiques de la ville de Québec. Ces composantes sont situées dans la Haute-Ville et la Basse-Ville de Québec, le long de la rive nord du fleuve Saint Laurent jusqu’à la rivière Montmorency, à Beauport, et sur la rive sud, à Lévis. Le lieu comprend les fortifications à proprement parler ainsi que certaines composantes telles que des portes, des postes de garde, des poudrières, des entrepôts, des casernes et des espaces militaires, tous aménagés entre 1608 et 1871 en tant qu’éléments du système de défense de la ville. La désignation fait référence à toutes les ressources physiques, bâties, archéologiques et de paysage associées à l’intérieur des périmètres définis et qui sont liées au système de défense, notamment la redoute du moulin et le parc du Mont-Carmel, la poudrière de l’Esplanade et la poudrière située sur la propriété de l’hôpital de l’Hôtel-Dieu, les casernes de l’Artillerie, les sections du site patrimonial du Parc-de-l'Artillerie déclarées excédentaires par les Arsenaux du dominion, les quartiers du capitaine dans le site patrimonial du Parc-de-l'Artillerie, le dépôt du service du matériel dans le bastion Saint-Jean, les casernes Dauphine, ainsi que les lieux historiques nationaux du Canada (LHNC) des Tours-Martello-de-Québec, du Cercle-de-la-Garnison-de-Québec, de la Citadelle-de-Québec et des Forts-de-Lévis.

Valeur patrimoniale

Les fortifications de Québec ont été désignées lieu historique national du Canada en 1957 pour la raison suivante :
- ce lieu commémore le système défensif mis en place entre 1608 et 1871 à Québec, principale place forte du Canada à l’époque coloniale.

Situées sur un plateau qui surplombe la confluence du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saint Charles, les fortifications de Québec voient le jour en même temps que la ville, fondée en 1608 par Samuel de Champlain. Les fortifications d’origine sont composées d’ouvrages improvisés, construits pour répondre aux besoins les plus pressants de la colonie. Ressemblant à un château médiéval, le premier fort de Champlain (l’Habitation) comprend une résidence, un magasin de produits et de fournitures, ainsi qu’une redoute aux murs élevés. Au cours du XVIIe siècle, la première Habitation est remplacée par une succession d’ouvrages militaires rudimentaires, notamment le fort Saint-Louis et la deuxième Habitation de Champlain. En 1690, la chute de Port Royal en Acadie pousse les Français à munir la ville de fortifications appropriées en y construisant la première enceinte, formée de 11 redoutes reliées par des palissades. Même si les falaises abruptes de la Haute-Ville font office de remparts naturels sur deux des trois côtés, la limite ouest, qui s’ouvre sur les Plaines d’Abraham, est vulnérable et constitue la priorité du programme des fortifications de Québec. L’enceinte initiale subit de nombreux ajouts et modifications jusqu'en 1745, date à laquelle un nouvelle enceinte de pierre est constuite pour fermer la limite ouest de façon permanente puisque la prise de Louisbourg par les Britanniques a semé un vent de panique chez les habitants de Québec.

Peu après la conquête du Canada en 1759, les vainqueurs britanniques doivent revoir leurs besoins en matière de défense. Même s’ils craignent une reprise de la ville par les Français et un soulèvement de la population francophone, les Britanniques sont incapables d’amasser tout de suite les fonds nécessaires au renforcement des ouvrages défensifs de la ville. La Révolution américaine les incite enfin à construire de nouvelles fortifications. Les Britanniques entreprennent un plan visant à solidifier et à étendre l’enceinte de 1745 à tout le périmètre de la ville, à construire des ouvrages à l’extérieur de cette enceinte pour gêner l’approche de l’ennemi ainsi que des ouvrages de défense sur les hauteurs des Plaines d’Abraham, et enfin, à ériger une citadelle de maçonnerie sur le Cap Diamant. Cette dernière étape du plan se termine entre 1819 et 1832. Puisqu’on incorpore à la citadelle les éléments déjà existants du système de défense du XVIIIe siècle, on ne doit construire que les murs faisant face à la ville, ce qui laisse croire que l’ouvrage avait au départ été construit, en partie, pour servir de refuge aux Britanniques en cas de révolte des Francophones. L’achèvement de la citadelle marque l’apogée du rôle de forteresse de Québec.

En 1865, la construction de forts indépendants sur la rive sud, à Lévis, est suivie par le départ de la garnison britannique, en 1871. Même si plusieurs structures des fortifications ont été endommagées ou démolies depuis, les principaux ouvrages de défense de la ville ont été préservés, grâce à l’intervention, à la fin du XIXe siècle, de Lord Dufferin, Gouverneur général du Canada de 1872 à 1878. La ville de Québec est, à ce jour, la seule ville fortifiée en Amérique du Nord.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, procès-verbal, 1948, décembre 2000, juin 2001; Énoncé d’intégrité commémorative, 2004.

Éléments caractéristiques

Voici les principaux éléments qui contribuent à la valeur patrimoniale du lieu :
- son emplacement dans la ville de Québec, en surplomb de la rivière Saint-Charles et du fleuve Saint Laurent;
- la subdivision stratégique en secteurs associés à des buts défensifs précis;
- les composantes nombreuses et variées de chaque secteur (murs, glacis, fossés, tours martello, remparts et bastions), leur emplacement, leur conception, leur forme et leurs matériaux d’origine;
- l’intégration très harmonieuse des composantes à la topographie naturelle du lieu;
- le fait que les composantes reflètent à un degré élevé les principes de la conception militaire du XIXe siècle, particulièrement en ce qui concerne les fortifications;
- les composantes très intégrées les unes aux autres du point de vue de leur fonction et de l’espace;
- l’intégrité de l’emplacement, de la conception, de la forme, de l’exécution et des matériaux d’origine de chaque bâtiment;
- la prépondérance du bois, de la chaux et du grès vert de Sillery comme matériaux de construction;
- la clarté du rôle fonctionnel et du tracé de chaque secteur et de ses composantes;
- l’association continue du lieu aux objets archéologiques qui ont été enlevés à des fins de recherche;
- l’association continue des objets militaires trouvés sur les lieux aux composantes liées à leur utilisation;
- l’intégrité de tous les vestiges archéologiques relatifs à la configuration des anciens systèmes de défense;
- l’intégrité des vestiges archéologiques relatifs à l’utilisation du site ou à la vie d’autrefois;
- les éléments d’origine de chaque composante;
- l’intégrité des caractéristiques spatiales et des relations stratégiques qui forment chaque secteur militaire du lieu et ses composantes;
- l’intégrité des points de vue stratégiques d’origine associés à certaines composantes, entre les composantes d’un secteur de défense et parmi celles-ci ainsi qu’entre les secteurs du lieu et parmi ceux-ci;
- la lisibilité des deux réseaux de circulation historiques.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Loi sur les lieux historiques nationaux

Type de reconnaissance

Lieu historique national du Canada

Date de reconnaissance

1948/05/21

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

1608/01/01 à 1871/01/01

Thème - catégorie et type

Gouverner le Canada
L'histoire militaire et la défense

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Installation de défense militaire

Architecte / Concepteur

Josué Boisberthelot de Beaucours

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

680

Statut

Édité

Inscriptions associées

General view

Bâtiment 20

Bien visible depuis le port et aligné sur le méridien à des fins d’observation, le bâtiment 20 dans le lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, aussi appelé…

General view

Bâtiment 18

À la citadelle de Québec, sur un attrayant terrain paysager, au nord du bastion de Mann, parallèlement au terrain de parade et adjacent à la résidence d’été du gouverneur général,…

Exterior Photo

État-major du Royal 22e Régiment, ancien hôpital, bâtiment 1

L’ancien hôpital est le principal bâtiment du bastion de Mann. Il s’agit d’un attrayant édifice rectangulaire de deux étages en pierre et dont le toit en croupe est percé de deux…

General view

Bâtiment 25

Dissimulé dans le sol du fossé à l’angle ouest du lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, le bâtiment 25, aussi appelé ancienne Caponnière, ne laisse deviner…

General view

Bâtiment 26

Encastrée dans le fossé vis-à-vis les casemates en face du bastion Richmond, on ne voit du bâtiment 26 au lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, aussi…

General view

Bâtiment 24

Situé à l’extérieur des murs du lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec et partiellement camouflé dans la contrescarpe du fossé inférieur du bastion…

General view

Bâtiment 15

Situé dans la gorge du bastion Prince-de-Galles du lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, le bâtiment 15, aussi connu sous les noms de l’Ancienne poudrière…

Side view

Redoute Jebb

Située dans le fossé nord du lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, la redoute Jebb, aussi appelé Bâtiment 27, est un bâtiment massif d’un étage, construit…

Corner view

Bâtiment 8

Situé dans l’enceinte du lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, le bâtiment 8, aussi appelé quartiers des officiers célibataires, magasin, et ancien dépôt…

Aerial view

Mess des sergents / Redoute Jebb, bâtiment 13

La redoute Jebb se trouve dans le fossé nord de la Citadelle, directement derrière le ravelin nord de la Citadelle de Québec. Il s’agit d’une imposante construction de maçonnerie…

Corner view

Bâtiment 7

Le Bâtiment 7, aussi appelé l’Édifice commémoratif, fait partie d’un ensemble de trois bâtiments, avec une chapelle et un atelier, qui se trouvent à proximité du terrain de parade…

Corner View

Chapelle régimentaire, ancienne poudrière, bâtiment 5

L’ancienne poudrière est un bâtiment d’allure trapue et solide, de forme rectangulaire, en maçonnerie de pierre et dont le toit est à deux versants. Elle est entourée par un muret…

Exterior Photo

Bâtiment 22

Le bâtiment 22, une casemate isolée située à l’extrémité d’une série de casemates, dans les remparts du bastion Richmond, compose une longue section de l’escarpe. Il s’agit d’un…

Exterior Photo

Bâtiment 3

Les casemates sont aménagées à l’intérieur des remparts de la courtine ouest et dans les murs adjacents des bastions Dalhousie et Richmond. L’avant est composé de plus de 50…

General view

Bâtiment 44

Entièrement encastrée dans le mur du bastion Prince-de-Galles, Bâtiment no 44, du lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, aussi appelé l’Ancienne casemate…

Corner view

Redoute du Cap

La redoute du Cap au lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec est située sur des pelouses impeccablement tenues; des sentiers pavés mènent à son entrée et…

Aerial view

Lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec

Le lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec est une forteresse du XIXe siècle sise sur le cap Diamant au coeur de la ville de Québec. Faisant dos à la falaise…

Façade

Bâtiment no 10

Situé dans le lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, dans les limites du bastion du Roi à côté de la résidence du gouverneur général, le bâtiment no 10,…

Side view

Casernes Connaught, bâtiment 1

Le bâtiment 1, qui fait partie des casernes Connaught, se trouve dans l’enceinte des murs du bastion Saint-Louis, à l’intérieur de l’ancien système de défense de Québec, un…

Aerial view

Bâtiment 2

Le bâtiment 2, aussi appelé la caserne des militaires, ancienne armurerie et ancien Magasin d'affûts, se trouve dans l’enceinte des murs du lieu historique national du Canada de…

General view

Bâtiment 6

Le bâtiment 6, aussi connu sous le nom des anciennes latrines, se trouve dans le lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, légèrement en retrait par rapport à…

General view

Bâtiment 14

Le bâtiment 14, aussi appelé l’ancien magasin, se trouve dans l’enceinte des murs du lieu historique national de Canada de la Citadelle-de-Québec, en bordure du terrain de…

Front elevation

Bâtiment 32

Le bâtiment 32, aussi appelé l’ancien corps de garde défensif, se trouve à l’extrémité est du fossé principal nord, en contrebas du bastion du Roi au lieu national historique du…

General view

Bâtiment 16

Le bâtiment 16, aussi appelé le bureau du musée et l’ancienne tonnellerie, se trouve près du devant de la gorge du bastion du Prince de Galles au lieu historique national du…

Side view

Hangar à affûts de canon

Le hangar à affûts de canon, aussi connu sous le nom du bâtiment 20, se trouve dans l’arrondissement historique du parc de l’Artillerie dans le Vieux-Québec, dans la gorge du…

General view

Bâtiment 21

Le bâtiment 21, aussi appelé l’ancien dépôt à charbon et entrepôt, se trouve dans l’enceinte des murs du lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec. Ce solide…

Side view

Bâtiment 30

Le bâtiment 30, aussi connu sous le nom du bâtiment des anciennes latrines et de l’ancien magasin de poudre pour la batterie, se trouve dans le lieu historique national du Canada…

Rear view

Bâtiment 29

Le bâtiment 29, aussi connu sous le nom de l’ancien poste de pompe, se trouve dans le bastion du Roi, dans l’enceinte du lieu historique national du Canada de la…

Exterior view

Poudrière de l'Esplanade

Située près de la porte Saint-Louis et de l’Assemblée nationale dans le lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec, la poudrière de l’Esplanade est un ouvrage…

Rear view

Casernes Connaught : Bâtiment 2

Le bâtiment 2 des casernes Connaught se trouve dans l’enceinte des murs du bastion Saint-Louis, à l’intérieur de l’ancien système de défense de Québec, un élément important du…

Corner view

Bâtiment 41

Le bâtiment 41, aussi appelé l’ancien magasin de batterie, se trouve dans le coin sud-est du bastion Dalhousie, à l’extrémité des casemates au lieu historique national du Canada…

General view

Bâtiment 42

Le bâtiment 42, aussi appelé l’ancien magasin de batterie, est situé sur les remparts du bastion Dalhousie, au-dessus des casemates, et est partiellement intégré aux remparts à la…

Main façade

Fonderie du bastion Saint-Jean

La fonderie du bastion Saint-Jean se trouve dans l’arrondissement historique du site patrimonial du Parc-de-l'Artillerie, dans le Vieux-Québec, près de la porte Saint-Jean, en…

General view

Redoute Dauphine

La redoute Dauphine est un grand bâtiment à toit à deux versants sis bien en vue dans le site patrimonial du Parc-de-l'Artillerie, dans le lieu historique national du Canada des…

General view

Bâtiment 28

Sis sur un terrain joliment paysagé avec une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent du côté du bastion du Roi du lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec,…

Rear view

Bâtiment 17

Le bâtiment 17, aussi appelé les quartiers des hommes, se trouve du côté sud du terrain de parade, près du larmier du bastion Dalhousie, dans l’enceinte du lieu historique…

General view

Lieu historique national du Canada des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis

Le lieu historique national du Canada des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis est situé sur un escarpement qui domine le basse-ville du Vieux-Québec. Le site comprend des vestiges…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches