Home / Accueil

Lieu historique national du Canada de Fairfield-sur-la-Thames

Chemin Longwood, Bothwell, Ontario, Canada

Reconnu formellement en: 1945/05/16

Vue générale du monument et de la plaque de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada indiquant l'emplacement de Fairfield, 1989.; Parks Canada Agency | Agence Parcs Canada, 1989.
Vue générale
Pas d'image
Pas d'image

Autre nom(s)

Lieu historique national du Canada de Fairfield-sur-la-Thames
Fairfield on the Thames
Fairfield sur la Thames
Old Fairfield
Hat Hill Cemetery
Fairfield Museum and the Avenue of Peace

Liens et documents

Date(s) de construction

1792/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2010/02/16

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada de Fairfield-sur-la-Thames est situé sur la rive nord de la rivière Thames dans le canton de Zone, entre Thamesville et Bothwell, en Ontario. À l’origine, le village de Fairfield, dont il ne reste plus rien, était situé sur la rive nord de la rivière. Il est fondé en 1792, par une communauté de réfugiés autochtones et de missionnaires moraves de l’Ohio. Le lieu comprend un grand terrain sur lequel se trouvent un cimetière, le musée de Fairfield ainsi qu’une plaque et un cairn érigés en 1948 par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. La reconnaissance officielle vise la zone connue sous le nom de Old Fairfield ainsi que le cimetière Hat Hill.

Valeur patrimoniale

Fairfield sur la Thames a été désigné lieu historique national du Canada en 1945 parce que:
- le village de Fairfield, une communauté de réfugiés autochtones amenés de l'Ohio au Canada par les missionnaires moraves en 1792, a été détruit par les forces d’invasion américaines après la bataille de la Thames, le 5 octobre 1813.

Le village de Fairfield est fondé en 1792 par des réfugiés autochtones et des missionnaires moraves qui se déplaçaient de l’Ohio vers le Canada. Ils fuyaient la persécution, dont ils étaient victimes aux États-Unis parce qu’ils refusaient de prendre parti, durant la révolution américaine. Les missionnaires moraves faisaient partie d’une secte germanophone, connue sous le nom de la « Church of the Brethren », laquelle avait été fondée au début des années 1700, en Europe orientale. Leur établissement dans le Haut Canada, nommé Fairfield, se trouvait sur la rive nord de la rivière Thames et a été décrit comme la première mission protestante de l’Ontario. Le peuple Delaware était le groupe autochtone le mieux représenté de la communauté, bien que des membres d’autres nations aient aussi été présents. Le cimetière Hat Hill, associé à la mission Fairfield, est établi la même semaine que le village.

Le village de Fairfield sur la Thames a existé pendant 21 ans, soit jusqu’à la guerre de 1812. Le 5 octobre 1813, pendant la bataille de la Thames, aussi appelée la bataille du village morave puisqu’elle s’est déroulée tout près, les forces britanniques et leurs alliés autochtones sont battus par les Américains. Après cette bataille, ces derniers ont accusé les habitants pacifistes de Fairfield de cacher des officiers anglais. Bien que les Américains n’aient trouvé aucune preuve confirmant cette allégation, ils pillent et incendient après avoir permis aux résidents de fuire les lieux. Par la suite, le village est reconstruit sur l’autre rive de la rivière Thames.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès-verbaux, 1945, 2009.

Éléments caractéristiques

Parmi les caractéristiques qui confèrent à ce lieu sa valeur patrimoniale, notons:
- son emplacement dans le canton de Zone, entre Thamesville et Bothwell, en Ontario;
- son implantation sur la rive nord de la rivière Thames, des deux côtés de Longwoods Road;
- l’emplacement de la plaque et le cairn, installés par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada en 1948, marquant l’emplacement du village de Fairfield;
- l’intégrité des vestiges archéologiques qui subsistent ou qui n’ont pas encore été mis au jour, mais qui pourraient l’être à leur emplacement et dans leur état d’origine, notamment des vestiges structurels ou culturels ainsi que des vestiges du cimetière Hat Hill;
- les points de vue depuis le lieu sur la rivière Thames et les terres agricoles des environs.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Loi sur les lieux historiques nationaux

Type de reconnaissance

Lieu historique national du Canada

Date de reconnaissance

1945/05/16

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

1813/01/01 à 1813/01/01
1940/01/01 à 1946/01/01

Thème - catégorie et type

Établir une vie sociale et communautaire
Les institutions religieuses
Un territoire à peupler
Immigration et migration
Gouverner le Canada
L'histoire militaire et la défense

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Loisirs
Musée

Historique

Communauté
Établissement
Religion, rituel et funéraille
Mission

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale de la conservation et de la commémoration du patrimoine, Centre de documentation, 3e étage, salle 366, 30 rue Victoria, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

350

Statut

Édité

Inscriptions associées

s/o

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches