Home / Accueil

Rideau Hall, le complexe dans son ensemble

1, promenade Sussex, Ottawa, Ontario, Canada

Reconnu formellement en: 1987/01/16

Vue générale du château Mackay, qui montre la conception inspirée du style Beaux-Arts, 2006.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 2006.
Vue générale
Vue générale de la loge du portier.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada.
Vue générale
Vue générale des entrées secondaires et clôtures.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada.
Vue générale

Autre nom(s)

Rideau Hall, le complexe dans son ensemble
Rideau Hall: Complex as whole
Rideau Hall: complexe dans son ensemble

Liens et documents

Date(s) de construction

1830/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2010/05/06

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le complexe Rideau Hall, aussi connu sous le nom de lieu historique national du Canada Rideau-Hall-et-le-Parc, est composé de plus de 25 éléments constitutifs désignés collectivement et est bordé par la promenade Sussex, le rue Mackay et le chemin Dufferin, à Ottawa. Le complexe est composé de bâtiments, de structures et d’éléments paysagers qui forment ensemble le domaine vice-royal du Gouverneur général du Canada. Disposés de façon dégagée sur un terrain de 36 hectares, les éléments constitutifs du complexe ont été conçus dans la tradition des domaines ruraux britanniques du XIXe siècle. La désignation se limite au tracé au sol de la propriété.

Valeur patrimoniale

Le complexe Rideau Hall a été désigné édifice fédéral du patrimoine en raison de ses associations historiques, de sa valeur architecturale et de sa valeur environnementale.

Valeur historique
Le complexe Rideau Hall a été construit à l’origine en 1838 pour Thomas McKay, un industriel de la région réputé pour sa participation à l’aménagement du canal Rideau et aux débuts de la ville de Bytown, aujourd’hui connue sous le nom d’Ottawa. En 1864, le gouvernement du Canada loue le complexe Rideau Hall, alors composé d’une villa de onze pièces (aujourd’hui le Château MacKay) et des 26 hectares de terres environnantes. À la suite de son acquisition par le gouvernement du Canada en 1868, la résidence du Gouverneur général est transférée de façon permanente à Ottawa, transformant ainsi ce qui était jusqu’alors une ferme manoir en domaine vice-royal. Les gouverneurs généraux et leurs épouses étaient logés dans cette propriété officielle et ils y apportèrent leurs propres améliorations et ajouts.Au moment où le Canada devient un État uni et indépendant, le domaine, désormais la résidence du représentant de la Couronne au Canada et symbole d’un aspect du gouvernement du Canada, devient un des éléments centraux de la vie politique et sociale de la capitale.

Valeur architecturale
La valeur du complexe Rideau Hall tient à sa très bonne conception fonctionnelle fondée sur les principes architecturaux du domaine rural britannique du XIXe siècle. La partie nord du terrain est occupée par des structures et des bâtiments de nature utilitaire, notamment des remises, des garages et des ateliers. La partie sud de la propriété est quant à elle consacrée aux espaces résidentiels et aux aires de jeu, à savoir le Château MacKay, le Rideau Cottage, les jardins privés et de vastes étendues de pelouse menant au pavillon de cricket et aux terrains de tennis. Le complexe constitue également un très bon exemple des jardins anglais, informels et naturalistes, comme en témoigne l’aménagement organique du domaine. En outre, il est réputé pour sa très bonne qualité d’exécution et d’utilisation des matériaux, dont le bois de l’écurie, la brique du pavillon d’entrée et la maçonnerie de pierre du Château MacKay. Enfin, le complexe Rideau Hall constitue un très bon exemple des travaux de concepteurs illustres, dont ceux de Thomas McKay et de Thomas W. Fuller.

Valeur environnementale
Le complexe Rideau Hall conserve le caractère du domaine rural britannique du XIXe siècle malgré la construction d’ajouts comme le pavillon d’entrée et le pavillon du contrôleur, les pavillons de tennis et de cricket et l’abri adjacent à la patinoire. En tant que premier aménagement architectural de la région et objet symbolique du lien entre le gouvernement du Canada et la Couronne, le complexe Rideau Hall est le fondement du caractère actuel de son environnement. Il s’agit également du symbole national de la région de la capitale nationale et d’un aspect du gouvernement du Canada.

Sources : Dépendances et terrain de Rideau Hall, promenade Sussex, Ottawa, Ontario, Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, Rapport de recherche 86-024; Rideau Hall, promenade Sussex, Ottawa, Ontario, Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, Rapport de recherche 85-066; Rideau Cottage, promenade Sussex, Ottawa, Ontario, Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, Rapport de recherche 86-002; Complexe Rideau Hall, promenade Sussex, Ottawa, Ontario, Énoncé de valeur patrimoniale 86-024.

Éléments caractéristiques

Voici les éléments caractéristiques du complexe Rideau Hall dans son ensemble qui devraient être respectés.

Sa très bonne conception esthétique et fonctionnelle ainsi que sa très bonne qualité d’exécution et de matériaux, comme en font foi :
- ses différentes volumétries, notamment de forme rectangulaire, circulaire, octogonale et en forme de T;
- les différentes hauteurs de ses constructions, allant de un à trois étages;
- son utilisation de divers matériaux de gros œuvre, notamment la pierre, la brique, le fer, le bois et le parement avec couvre joints;
- ses différents styles architecturaux, allant du style Beaux-Arts au style néoclassique britannique qui s’accordent parfaitement en un domaine vice-royal s’inscrivant dans la tradition du domaine rural britannique du XIXe siècle;
- la conception du château MacKay inspirée du style Beaux-Arts illustrée par la disposition symétrique de ses ouvertures en façade, sa façade principale ornée de frontons et sa volumétrie de trois étages;
- le style néoclassique britannique du Rideau Cottage avec son entrée bordée de piliers soutenant un auvent orné de frontons, son toit à quatre versants et sa volumétrie de deux étages;
- la séparation existant entre les bâtiments de services de la partie nord, dont le gazomètre, la cave à légumes ainsi que plusieurs remises et garages, et les aires de jeu de la partie sud, dont le Château MacKay, le Rideau Cottage et divers pavillons;
- les différents paysages et éléments paysagers qui illustrent l’esthétique des jardins anglais, notamment les grilles d’entrées et les clôtures revêtues d’ornementation, le jardin en forme de fer à cheval, la fontaine de l’espoir Terry Fox, les jardins privés du Gouverneur général, la rocaille de Lady Byng et les arbres plantés par des visiteurs comme Jacqueline Kennedy et le Prince Albert;
- le caractère architectural, historique et traditionnel des bâtiments et de leur disposition sur le terrain témoignant de l’évolution du domaine et les nombreuses fonctions caractéristiques d’une résidence vice-royale, notamment les bâtiments situés dans l’aire de services et ceux témoignant de l’ancienne ferme.

Le complexe Rideau Hall conserve son caractère de domaine rural britannique du XIXe siècle qui est le fondement de son caractère actuel et préserve le complexe en tant que symbole national de la région de la capitale nationale, comme en font foi :
- les dépendances, notamment le pavillon d’entrée et du contrôleur, les pavillons de cricket et de tennis et l’abri adjacent à la patinoire qui ont tous conservé leur lien avec le paysage d’origine;
- le secteur de services situé au nord de l’ensemble, entouré de terrains de nature utilitaire ponctués de chemins relativement étroits et couverts de hautes herbes;
- son emplacement à la fin du parcours d’honneur débutant à la Colline du Parlement qui renforce son lien historique et géographique avec le gouvernement du Canada;
- les grilles d’entrée, les clôtures et le corps de garde imposants qui ceignent le vaste espace vert, le séparant ainsi de la zone résidentielle environnante.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine classé

Date de reconnaissance

1987/01/16

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Résidence
Logement unifamilial

Architecte / Concepteur

Thomas McKay

Constructeur

Messieurs Ward and O’Leary

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

2795

Statut

Édité

Inscriptions associées

General view

Centre des visteurs de Rideau Hall

Le Centre d’accueil de Rideau Hall est un bâtiment attrayant à deux étages muni d’un toit à pignon à pan coupé, de lucarnes rampantes et d’un parement à clin peint. La simplicité…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée