Home / Accueil

Édifice Vincent / Bureau de l'adminstration

Kingston, Ontario, Canada

Reconnu formellement en: 1990/03/01

Édifice fédéral du patrimoine classé Édifice Vincent / Bureau de l'administration; (Department of National Defence, 1989.)
Photo extérieur
Pas d'image
Pas d'image

Autre nom(s)

Édifice Vincent / Bureau de l'adminstration
Vincent Block / Administration Office
Édifice Vincent / Bureau de l'adminstration

Liens et documents

Date(s) de construction

1847/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2005/07/27

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le fort Frontenac se trouve à l’entrée est de Kingston, là où la rivière Cataraqui se déverse dans le lac Ontario. Situé dans le complexe des Forces canadiennes au fort Frontenac, l’édifice Vincent / bureau de l’Administration est une simple structure rectangulaire élégante coiffée d’un toit en croupe. La façade est en calcaire est posée en assises régulières; des ouvertures de fenêtre disposées régulièrement percent le deuxième étage. Du côté nord, le bâtiment présente cinq baies avec une entrée au centre. Le mur du sud compte six baies avec des fenêtres légèrement plus en retrait et deux baies centrales qui forment un arc segmentaire. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

L’édifice Vincent / bureau de l’Administration est un édifice fédéral du patrimoine classé en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe au sein de son milieu.

Valeur historique
L’édifice Vincent / bureau de l’Administration est l’un des plus beaux exemples d’une structure associée au thème de la défense du Haut-Canada contre la menace d’une invasion américaine. La transformation d’un corps de garde et d’une cantine du casernement Tête-de-Pont en une nouvelle caserne, qui est aujourd’hui l’édifice Vincent / bureau de l’Administration, découle directement de la crise de l’Oregon au milieu des années 1840. Lorsqu’il a été cédé au gouvernement du Canada en 1871, le casernement a accueilli la ‘A’ Battery Garrison Artillery, première unité de la force militaire permanente du Canada, qui plus tard a été réorganisée pour former la Canadian Royal Horse Artillery. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le casernement a été transformé en important centre de recrutement et d’expédition. C’est en 1947 que sont venus s’y établir le tout nouveau Collège de commandement et d’état-major de la Force terrestre canadienne et le Collège de la Défense nationale.

Valeur architecturale
Ce sont les détails simples de l’édifice Vincent / bureau de l’Administration qui en font un bon exemple de l’élégante simplicité qui caractérise l'oeuvre des Ingénieurs royaux. La façade de pierre posée en appareils réguliers témoigne de la haute qualité de l’exécution. La conception fonctionnelle de l’édifice est très bonne et les matériaux de construction sont de bonne qualité.

Valeur environnementale
Le fort Frontenac se trouve à l’entrée est de Kingston, là où la rivière Cataraqui se déverse dans le lac Ontario. Le fort a subi des changements au fil des années et consiste aujourd’hui en deux groupes de bâtiments isolés l’un de l’autre par une route principale très fréquentée. Cependant, l’édifice Vincent / bureau de l’Administration et la disposition des éléments du fort sont essentiellement inchangés depuis le milieu du XIXe siècle. L’édifice et la base militaire se complètent mutuellement. L’édifice Vincent / bureau de l’Administration est un repère bien connu de la base.

Références :
Jacqueline Adell, Fort Frontenac, 8 bâtiments, Kingston (Ontario). Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine rapport de recherche 89-040.

Éléments caractéristiques

Les éléments suivants, qui définissent le caractère de l’édifice Vincent / bureau de l’Administration, devraient être respectés, par exemple :

sa conception standard et la bonne qualité des matériaux et de l’exécution, c’est-à-dire :

-la forme simple et volumétrie de l’édifice, soit une simple structure rectangulaire coiffée d’un toit en croupe;
-les deux grandes cheminées de pierre;
-l’élégante façade de calcaire posé en appareils réguliers;
-les ouvertures des fenêtres régulièrement espacées au deuxième étage et les deux baies centrales formant un arc segmentaire;
- les barres de fer dont sont garnies certaines fenêtres.

La façon dont l’édifice rehausse le caractère militaire du fort.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine classé

Date de reconnaissance

1990/03/01

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Défense
Bureau militaire

Historique

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

3694

Statut

Édité

Inscriptions associées

General view

Lieu historique national du Canada Fort-Frontenac

Le lieu historique national du Canada Fort-Frontenac est un site archéologique situé sous l’intersection des rues Ontario et Place d’Armes à Kingston, en Ontario. Le site s’étend…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches