Home / Accueil

Édifice De Noyan

Kingston, Ontario, Canada

Reconnu formellement en: 1990/03/01

Vue générale de l'Édifice De Noyan, montrant son échelle qui est celle d’une habitation et la simplicité de la conception, soit une structure rectangulaire de deux étages coiffée d’un toit à pignon à pan coupé qui est percé par des cheminées en pierre, 19; (Environment Canada, Canadian Parks Service, Architectural History Branch/ Environnement Canada, Service canadien des parcs,  Direction de l'histoire de l'architecture, J. Adell, 1989.)
Photo extérieur
Pas d'image
Pas d'image

Autre nom(s)

s/o

Liens et documents

Date(s) de construction

1927/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2005/07/28

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Situé au lieu national historique du Canada fort Frontenac, à l’entrée est de la ville, l’édifice De Noyan est une simple structure rectangulaire en pierre de deux étages coiffée d’un toit à pignon à pan coupé qui est percé par des cheminées en pierre. Sa façade à 15 baies se divise en un bloc central de neuf baies complété par deux blocs de trois baies aux extrémités du bâtiment. Le bâtiment présente des petites fenêtres, des meurtrières et des porches fortifiés sur l’extérieur. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

L’édifice De Noyan est un édifice fédéral du patrimoine classé en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe au sein de son milieu.

Valeur historique
Le fort Frontenac, à l’origine le casernement Tête-de-Pont, a été le premier de quatre ensembles militaires établis à Kingston par l’armée britannique. L’édifice De Noyan est l’un des plus beaux exemples évoquant le rôle joué par la Grande-Bretagne dans la stratégie de défense du Canada. L’édifice De Noyan, qui compte parmi les plus anciens bâtiments du fort, a été construit comme caserne pour loger 200 hommes. Le fort Frontenac est aussi l’un des meilleurs exemples d’une structure ayant eu un impact sur le développement historique, social et économique de Kingston. Lorsque la guerre de 1812 a éclaté, la croissance de la ville était limitée; toutefois, pendant le conflit, elle a connu une expansion remarquable. Cette prospérité s’est maintenue pendant pratiquement toute la première moitié du XIXe siècle et la ville est demeurée un important centre industriel et commercial longtemps après le départ des Britanniques.

Valeur architecturale
L’édifice De Noyan est un très beau spécimen de l’architecture militaire britannique du XIXe siècle. À l’origine, il devait remplir deux fonctions : servir de caserne et faire partie intégrante des fortifications, ce qui explique l’épaisseur supérieure des murs, les meurtrières et les porches fortifiés. L’édifice a les proportions d’une habitation et une apparence sobre; il est construit de matériaux solides. La qualité de l’exécution est bonne et l’architecture est fonctionnelle, trait typique des ouvrages militaires britanniques. L’édifice se distingue par sa forme, ses proportions d’inspiration classique, les matériaux de construction employés et l’exécution.


Valeur environnementale
Idéalement situé à l’entrée est de la ville, là où la rivière Cataraqui se déverse dans le lac Ontario, le fort Frontenac rappelle sans équivoque que Kingston était à l’origine une ville de garnison et que son passé militaire est long. Ses murs de calcaire, lignes de toit caractéristiques et jolis terrains font partie des premières vues qui s’offrent au regard sur la route principale qui mène à la ville.

L’édifice De Noyan, élément important du fort Frontenac, rehausse le caractère militaire défensif de l’ensemble du fort. Avec d’autres bâtiments clés, le fort Frontenac joue un rôle important dans l’établissement du cachet visuel caractéristique du secteur riverain de Kingston. Il s’agit d’un repère national et local bien en vue.

Sources : Jacqueline Adell, édifice De Noyan, Fort Frontenac, Kingston (Ontario), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine rapport de recherche 89-040; Édifice De Noyan, Fort Frontenac, Kingston (Ontario), Énoncé de valeur patrimoniale, 89-040.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère de l’édifice De Noyan, devraient être respectés.

Sa conception militaire britannique, ses proportions d’inspiration classique, les matériaux de construction et l’exécution, c’est-à-dire :
-son échelle qui est celle d’une habitation et la simplicité de la conception, soit une structure rectangulaire de deux étages coiffée d’un toit à pignon à pan coupé qui est percé par des cheminées en pierre;
-la façade à 15 baies divisée en un bloc central de neuf baies et en deux blocs de trois baies aux extrémités du bâtiment;
-la qualité de la maçonnerie avec ses murs de calcaire lisse posé en appareils réguliers et rehaussé de détails simples comme les appuis de fenêtre en saillie, les chaînes d’angle et les entablements simples au-dessus des fenêtres et des portes;
-l’agencement tripartite, bien équilibré et aux proportions symétriques des façades;
-les petites fenêtres, meurtrières et porches fortifiés qui accentuent la masse de l’édifice et lui donnent l’apparence d’un ouvrage fortifié;
-le plan intérieur, variante du plan type introduit au XVIIIe siècle.

La façon dont l’édifice De Noyan rehausse le caractère militaire défensif du fort.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine classé

Date de reconnaissance

1990/03/01

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Appui militaire

Architecte / Concepteur

British Military Royal Engineers

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

3941

Statut

Édité

Inscriptions associées

Exterior photo

Édifice Bradstreet

Le lieu historique national du Canada du Fort-Frontenac, édifice Bradstreet est situé dans l’enceinte des casernes Tête-de-Pont du fort Frontenac, à la limite est de la ville de…

Exterior photo

Édifice Courcelles

L’édifice Courcelles est situé dans l’enceinte des casernes Tête-de-Pont du fort Frontenac, à la limite est de la ville de Kingston. Il s’agit d’un bâtiment rectangulaire de trois…

Exterior photo

Installation de chauffage, ancien magasin de l'intendance

L’édifice de la chaufferie est situé dans l’enceinte des casernes Tête-de-Pont du fort Frontenac, à la limite est de la ville de Kingston. Ce bâtiment rectangulaire en pierre est…

General view

Édifice Ross

L’édifice Ross, aussi connu sous le nom Bâtiment FF07, est situé dans l’enceinte des casernes Tête-de-Pont du fort Frontenac, à la limite est de la ville de Kingston. Il s’agit…

General view

Lieu historique national du Canada Fort-Frontenac

Le lieu historique national du Canada Fort-Frontenac est un site archéologique situé sous l’intersection des rues Ontario et Place d’Armes à Kingston, en Ontario. Le site s’étend…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches