Home / Accueil

Tour Martello de fort Frederick

4 Passchendale Drive, Kingston, Ontario, Canada

Reconnu formellement en: 1996/07/04

Photo prise de l'extérieur; (Department of National Defence, CFB Kingston, 1993.)
Photo extérieur
Pas d'image
Pas d'image

Autre nom(s)

Tour Martello de fort Frederick
Building 30
Bâtiment 30

Liens et documents

Date(s) de construction

1846/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2006/01/23

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

La tour Martello du fort Frederick, à la Collège militaire royal, autrement appelé le bâtiment 30, qui se dresse au bout de la pointe Frederick, est une massive tour cylindrique simple à quatre niveaux, construite en pierre, au profil moyen. Ses massifs murs circulaires sont en moellons de pierre; le mur extérieur penche légèrement vers l’intérieur à mesure qu’il gagne en hauteur. La tour mesure 45 pieds de hauteur au niveau de son parapet trilobé. Le toit à facettes, adapté au climat canadien, consiste en une charpente de bois recouverte de métal. On pénètre dans la tour par des embrasures cintrées, masquées de volets, qui percent le mur de la tour. Les caponnières qui font saillie au pied de la tour et se rattachent à celle-ci au moyen d’élégantes arcades en ogive. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

La tour Martello du fort Frederick est un édifice fédéral du patrimoine classé en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’elle présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’elle occupe au sein de son milieu.

Valeur historique
La tour Martello du fort Frederick est un exemple utile d’une structure associée à la défense des arsenaux de la Marine royale et du canal Rideau. Des quatre tours construites à Kingston entre 1846 et 1848, celle-ci avait la plus grande importance stratégique. Associée avec les débuts du développement militaire dans la région, la tour Martello du fort Frederick était désuète sur le plan militaire avant même d’être convenablement armée en 1862. Elle a donc pris une fonction symbolique dans l’engagement du gouvernement britannique à défendre la colonie et un rôle fonctionnel de caserne jusqu’au retrait de l’armée britannique en 1870. Sa construction, avec les retombées économiques usuelles et l’influx subséquent de personnel, a eu une incidence sur la ville de Kingston.

Valeur architecturale
La tour Martello du fort Frederick est un bon exemple de conception militaire défensive spécialisée du XIXe siècle. Elle constitue une interprétation exceptionnelle des éléments de conception d’une tour Martello qui a été modifiée pour abriter un casernement plus grand, sur deux niveaux. La qualité de l’exécution est manifeste dans ces éléments de la tour. Avec le profil cylindrique massif de ses murs de maçonnerie, ses parapets trilobés et les divisions intérieures complexes typiques des tours Martello, la tour du fort Frederick est caractérisée par une exceptionnelle qualité d’exécution, particulièrement dans le soin apporté à sa construction massive et à ses détails.

Valeur environnementale
Située à Kingston, dans l’enceinte de l’actuel Collège militaire royal, la tour Martello du fort Frederick se dresse à l’extrémité de la pointe Frederick, sur le lac Ontario. La tour a un impact visuel prononcé : elle se distingue des bâtiments voisins du Collège par sa forme arrondie, son âge évident et sa fonction militaire apparente. Elle affirme le caractère du site de défense côtière de Kingston et constitue un point de repère tant pour les gens qui habitent Kingston que pour ceux qui visitent la ville.

Sources :
Joan Mattie, tour Martello du fort Frederick, Collège militaire royal, bâtiment 30, Kingston (Ontario). Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine rapport de recherche 93-099; Tour Martello du fort Frederick, Collège militaire royal, bâtiment 30, Kingston (Ontario), Énoncé de valeur patrimoniale 93-099.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère de la tour Martello du fort Frederick devraient être respectés.

Sa conception militaire défensive fonctionnelle et la bonne qualité des matériaux et de l’exécution, c’est-à-dire :
-la volumétrie géométrique simple de cette tour cylindrique trapue, construite en pierre, et au profil moyen;
-le toit à facettes, adapté au climat canadien, à charpente de bois recouverte de métal;
-le parapet trilobé;
-les massifs murs circulaires en moellons et le mur extérieur en pierre calcaire taillée lisse qui penche légèrement vers l’intérieur à mesure qu’il s’élève sur ses 45 pieds de hauteur;
-le façonnement délicat du mur d’escarpe en facettes paraboliques et les embrasures cintrées, masquées de volets, qui percent le mur de la tour pour y donner accès;
-l’escalier de bois qui mène à une porte donnant au deuxième étage;
-les caponnières qui font saillie au pied de la tour et qui se rattachent à celle-ci au moyen d’élégantes arcades en ogive.

La façon dont la tour Martello du fort Frederick rehausse le caractère militaire du Collège militaire royal et du secteur riverain de Kingston.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine classé

Date de reconnaissance

1996/07/04

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Installation de défense militaire

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

Ingénieurs royaux, colonel Holloway

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

6384

Statut

Édité

Inscriptions associées

Exterior view

Lieu historique national du Canada des Édifices-de-Point-Frederick

Situés sur une péninsule à l’embouchure de la rivière Cataraqui à Kingston, en Ontario, le lieu historique national du Canada des Édifices-de-Point-Frederick consistent en un…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches