Home / Accueil

Salle des fêtes

Promenade Lakeview(I-7, B-1), Waskesiu, Saskatchewan, Canada

Reconnu formellement en: 1988/05/05

Vue de la façade et du côté du bâtiment, 1984; S. Siepman, Parks-PNRO, 1989
Vue de la façade et du côté.
Pas d'image
Pas d'image

Autre nom(s)

Salle des fêtes
Assembly Hall, former Dance Hall, Building 20
Salle des fêtes, ancienne salle de danse, bâtiment 20

Liens et documents

Date(s) de construction

1931/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2006/02/21

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Située dans la ville de Waskesiu, la salle des fêtes est un bâtiment en bois d’œuvre bas, coiffé d’un imposant toit revêtu de bardeaux de cèdre. Une véranda fermée court sur les quatre élévations. Des fenêtres placées à l’horizontale se trouvent sous l’avant-toit et une lanterne d’aération est placée au faîte du toit. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

La salle des fêtes est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’elle présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’elle occupe dans son milieu.

Valeur historique
La salle des fêtes est étroitement associée au développement du réseau des parcs nationaux du Canada et aux loisirs organisés dans le parc dans les années 1930. Le bâtiment est typique des nombreuses salles de danse construites et ouvertes dans les centres de villégiature estivale du pays pendant la « folie de la danse » des années 1920, 1930 et 1940. La salle des fêtes évoque aussi une période pendant laquelle la politique des Parcs nationaux était favorable à l’implantation d’initiatives commerciales et récréatives dans les parcs et les lotissements urbains. Enfin, elle est l’un des plus anciens bâtiments commerciaux qui restent dans le lotissement urbain de Waskesiu.

Valeur architecturale
La salle des fêtes est de bonne qualité esthétique et conforme à la politique stylistique adoptée par la Division de l’architecture de la Direction des parcs en 1929-1930. Cette politique encourageait l’utilisation de matériaux d’origine locale et l’emploi de certains motifs architecturaux empruntés à l’esthétique des chalets pittoresques pour créer une image rustique distinctive. La salle des fêtes fait partie d’un groupe de bâtiments du lotissement urbain qui illustre l’application de cette politique à des édifices privés et publics. La salle des fêtes présente une bonne fonctionnalité.

Valeur environnementale
La salle des fêtes entretient un rapport inchangé avec son emplacement et s’harmonise avec le cadre de l’ancien secteur commercial, et est connue des habitants de Waskesiu et des visiteurs.

Sources :
Salle des fêtes, parc national du Canada de Prince-Albert (Saskatchewan), Énoncé de la valeur patrimoniale 85-063; Bâtiments, parc national du Canada de Prince-Albert (Saskatchewan), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, 85-063.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère de la salle des fêtes, devraient être respectés.

Ses qualités esthétiques et sa bonne fonctionnalité, c’est-à-dire :
-son volume rectangulaire simple coiffé d’un toit à deux versants et articulé, sur les quatre façades, par une véranda fermée soutenue sur son pourtour par des poteaux et des poutres;
-le parement de planches à gorge posées à l’horizontale avec des planches cornières, des plinthes, des dormants et des fenêtres;
-la lanterne d’aération du toit et les pannes et chevrons en saillie du toit;
-la symétrie et la construction des fenêtres à meneaux de la façade avant et les fenêtres posées à l’horizontale des façades latérales;
-le petit toit à deux versants dont le faîteau se trouve au-dessus des portes d’entrée principales;
-le volume dégagé et haut de l’intérieur.

La façon dont la salle des fêtes entretient un rapport inchangé avec son emplacement, s’intègre au caractère actuel de son cadre dans le parc national et est connue des habitants de la ville et des visiteurs, c’est-à-dire :
-le rapport soutenu du bâtiment avec les routes qui passent devant et derrière ainsi qu’avec la végétation naturelle;
-ses qualités esthétiques, son échelle, son apparence et les matériaux employés, qui entretiennent un lien visuel et physique avec les bâtiments voisins;
-son emplacement et sa taille dans ce centre de villégiature, son rôle passé de salle de danse et son rôle actuel comme salle de réunions publiques, qui font qu’elle est bien connue des visiteurs et des habitants de la ville.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

1988/05/05

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Loisirs
Centre récréatif

Historique

Architecte / Concepteur

Inconnu

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

2686

Statut

Édité

Inscriptions associées

Exterior Photo

Résidence du directeur du parc, bâtiment 22

La résidence du directeur du parc se trouve dans un lotissement de chalets, parmi des arbres mûrs, des jardins et des pelouses. Il s’agit d’un bâtiment rectangulaire aux murs bas…

Exterior Photo

Cottage W. L. Mackenzie King, bâtiment 23

Le cottage W.L. Mackenzie King se trouve dans un lotissement de chalets dans le parc national du Canada de Prince-Albert. Ce pavillon en rondins consiste en un bâtiment…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches