Home / Accueil

Bâtiment de l'horticulture

Ottawa, Ontario, Canada

Reconnu formellement en: 1997/06/05

Vue du côté du bâtiment de l'horticulture, qui montre les murs en stuc et ses fenêtres et lucarnes irrégulièrement espacées, 1995.; Department of Agriculture / Ministère de l'Agriculture, Patricia Armstrong, 1995.
Vue générale
Vue de l'extérieur du bâtiment de l'horticulture, qui montre l’entrée principale placée au centre, sous un arc en pierre, et une travée centrale en saillie avec un toit à pignon qui perce la ligne faîtière, 1995.; Department of Agriculture / Ministère de l'Agriculture, Patricia Armstrong, 1995.
Façade principale
Pas d'image

Autre nom(s)

Bâtiment de l'horticulture
Building 55
Bâtiment 55

Liens et documents

Date(s) de construction

1930/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2006/07/25

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le bâtiment de l’horticulture, aussi connu sous le nom de bâtiment 55, se trouve sur la voie d’accès menant au lieu historique national du Canada de la Ferme-Expérimentale-Centrale, à Ottawa. Ce bâtiment de deux étages à toit en croupe est caractérisé par sa façade principale, de style néo-Tudor. Ses principales caractéristiques sont l’étage en saillie décoré de faux-colombage et un avant-corps central qui renferme l’entrée principale, sous un arc de pierre, et qui est surmonté d’un toit à pignon à faux-colombage. À l’arrière, le bâtiment présente une longue aile revêtue de stuc coiffé d’un toit en mansarde percé par de nombreuses lucarnes. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le bâtiment de l’horticulture est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
Le bâtiment de l’horticulture est associé au réseau de fermes expérimentales du Canada. Il montre qu’autrefois, la recherche et l’éducation étaient les principales fonctions de ce réseau. Le bâtiment a été construit alors qu’E.S. Archibald assumait la direction et encourageait une démarche systématique et spécialisée à l’égard de la recherche. L’édifice était le lieu de travail de Malcolm Bancroft Davis, dont les travaux initiaux ont porté sur l’entreposage des fruits et des légumes et ont mené à certaines des premières innovations dans l’industrie des aliments congelés et dans les domaines de la déshydratation et de l’emballage des légumes. Davis a compté parmi les cinq membres fondateurs de l’Institut agricole du Canada en 1920 et a contribué à la formation de la Société canadienne en science horticole en 1956. En 1980, il a été élu au Temple canadien de la renommée agricole. L’édifice évoque aussi une période de croissance urbaine à Ottawa, alors que les installations fédérales ont pris de l’expansion pendant les années de la grande crise. L’agrandissement du bâtiment s’inscrivait aussi dans l’évolution matérielle de la Ferme, qui peut être liée à un mouvement conscient vers les méthodes modernes et scientifiques appliquées à la recherche agricole et horticole.

Valeur architecturale
La valeur du bâtiment de l’horticulture découle de sa très belle conception esthétique qui combine les styles néo-Queen Anne et néo-Tudor. Le bloc avant, construit en 1930, avec son faux-colombage, son entrée surmontée d’un arc en pierre et sa travée centrale en saillie, à toit en pignon, illustre le mieux l’esthétique des styles architecturaux de type « renouveau » populaires à l’époque. La bonne fonctionnalité de l’intérieur combine bureaux, salles de travail et laboratoires. La qualité de l’exécution et des matériaux est visible dans les détails de la finition, comme le briquetage, les détails en pierre, le faux-colombage, les murs en stuc et le toit en mansarde, éléments typiques des styles néo-Queen Anne et néo-Tudor.

Valeur environnementale
Le bâtiment de l’horticulture s’accorde avec le caractère pittoresque de la ferme expérimentale où il est situé et est connu dans les environs immédiats.

Sources: Kate MacFarlane, Ferme expérimentale centrale, Ottawa (Ontario), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche, rapport 96-134; Bâtiment de l’horticulture, bâtiment 55, Ferme expérimentale centrale, Ottawa (Ontario), Énoncé de la valeur patrimoniale, 96-134.

Éléments caractéristiques

Les éléments suivants, qui définissent le caractère du bâtiment de l’horticulture, devraient être respectés.

La bonne combinaison des styles néo-Queen Anne et néo-Tudor, sa bonne fonctionnalité et la qualité des matériaux et de l’exécution, c’est-à-dire :
- la volumétrie sur deux étages formée par un bloc avant coiffé d’un toit en croupe avec des lucarnes à toit en appentis et une longue aile arrière dont le toit en mansarde est percé de plusieurs lucarnes;
- l’organisation symétrique de la façade avant, avec l’entrée principale placée au centre, sous un arc en pierre, et une travée centrale en saillie avec un toit à pignon qui perce la ligne faîtière;
- le sous-sol élevé en pierre, le rez-de-chaussée revêtu de brique et l’étage en saillie avec sa finition en faux-colombage et son remplissage de stuc;
- l’aile arrière avec ses murs en stuc et ses fenêtres et lucarnes irrégulièrement espacées;
- le plan intérieur qui combine bureaux, salles de travail et laboratoire.

La façon dont le bâtiment de l’horticulture s’harmonise avec le caractère pittoresque de la ferme expérimentale où il est situé et est un repère familier dans les environs immédiats, c’est-à-dire :
- son style néo-Queen Anne et néo-Tudor et les matériaux employés, qui s’harmonisent avec les bâtiments voisins;
- sa relation avec les bâtiments voisins comme le bâtiment des services (bâtiment 56) et l'annexe de la technologie laitière (bâtiment 57);
- son emplacement bien en vue et en évidence sur la voie d’accès et son rôle comme élément d’un grand ensemble agricole, qui font qu’il est connu des visiteurs et du personnel.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

1997/06/05

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

1937/01/01 à 1937/01/01
1943/01/01 à 1943/01/01

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Santé et recherche
Centre de recherche

Architecte / Concepteur

Ministère des Travaux publics

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

7936

Statut

Édité

Inscriptions associées

General view

Lieu historique national du Canada de la Ferme-Expérimentale-Centrale

Le lieu historique national du Canada de la Ferme-Expérimentale-Centrale, situé dans une banlieue d’Ottawa, en Ontario, comprend diverses structures et différents bâtiments dans…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches