Home / Accueil

Blockhaus

Prescott, Ontario, Canada

Reconnu formellement en: 1993/11/15

Vue en angle du Blockhaus, qui montre la volumétrie carrée de trois étages avec un toit pyramidal percé de cheminées, 1991.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1991.
Vue en angle
Vue en angle du Blockhaus, qui montre au deuxième étage, les canonnières centrales flanquées par quatre meurtrières entourées de pierres de couleur plus pâle, 1991.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1991.
Vue en angle
Vue de l'intérieur du Blockhaus, qui montre la poudrière qui présentent des plafonds épais en voûte et en brique, 1991.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1991.
Vue de l'intérieur

Autre nom(s)

s/o

Liens et documents

Date(s) de construction

1838/01/01 à 1839/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2008/08/04

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le Blockhaus se trouve au lieu historique national du Canada du Fort Wellington, en surplomb du fleuve Saint-Laurent. Cet imposant bâtiment aux murs massifs en maçonnerie, coiffé d’un toit pyramidal, domine le fort. Son allure militaire formidable est renforcée par les petites fenêtres, les meurtrières et les canonnières. Une galerie en bois revêtue d’un bardage vertical entoure l’étage supérieur qui fait saillie. Cet élément défensif clé repose sur de grands corbeaux en bois et en pierre. Le Blockhaus se dresse sur un terrain gazonné ouvert, à l’intérieur du remblai de terre. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le Blockhaus est un édifice fédéral du patrimoine classé en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
Le Blockhaus est l’un des meilleurs exemples d’un bâtiment associé à la période de défense active du Haut-Canada, et particulièrement à la frontière formée par le Saint-Laurent, après la Rébellion. Le Fort Wellington faisait partie des fortifications construites à l’origine par les Britanniques pendant la guerre de 1812. Un nouveau fort, comprenant l’actuel blockhaus, a été construit sur les ruines de ce premier fort en réaction à la Rébellion de 1837 et à la menace d’une invasion américaine. Cet ouvrage solidement fortifié était au centre du système défensif du fort car il était le principal bâtiment où logeait la garnison et où étaient entreposées les provisions pendant la présence de la milice au fort et, plus tard, pendant son occupation par le Royal Canadian Rifle Regiment. Le Blockhaus a aussi stimulé le développement économique de la ville de garnison et de Prescott à la fin des années 1830 et dans les années 1840.

Valeur architecturale
La valeur du blockhaus du Fort Wellington découle de l’excellence de sa conception esthétique. Ce blockhaus est le plus grand et le plus imposant du genre au Canada. La composition carrée et symétrique présente quelques ouvertures régulièrement espacées dans les murs et une maçonnerie de pierre de qualité qui ajoute de l’élégance au bâtiment. Le toit en forme de pyramide est typique des ouvrages militaires. La galerie compte parmi les éléments clés qui témoignent de la fonction défensive du Blockhaus. La fonctionnalité est présente dans les éléments défensifs élaborés, comme les murs de 1,2 mètre (quatre pieds) d’épaisseur à la base et de 60 centimètres (deux pieds) d’épaisseur au niveau supérieur. Les meurtrières, mâchicoulis et canonnières auraient aussi fourni une excellente protection en cas d’attaque. L’excellence de l’exécution et des matériaux employés est évidente dans les murs en maçonnerie avec l’entourage en pierre qui contraste ainsi que dans la voûte en brique de la poudrière.

Valeur environnementale
Le Blockhaus affirme le caractère historique du lieu historique national du Canada du Fort Wellington et est un repère bien connu pour les habitants de la région et les visiteurs.

Sources : James De Jonge, quatre bâtiments, lieu historique national du Canada du Fort Wellington, Prescott (Ontario), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche, rapport 90-305; Blockhaus du fort Wellington, Fort Wellington, Prescott (Ontario), Énoncé de la valeur patrimoniale 90-305.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère du Blockhaus du Fort Wellington, devraient être respectés.

L’excellence de son esthétique, sa fonctionnalité et la qualité des matériaux et de l’exécution, c’est-à-dire :
- la volumétrie carrée de trois étages avec un toit pyramidal percé de cheminées;
- la construction massive, avec des murs en maçonnerie en appareil régulier qui s’élèvent jusqu’au troisième étage et qui mesurent 1,2 mètre (4 pieds) d’épaisseur à la base et 60 centimètres (2 pieds) au niveau supérieur;
- le troisième étage entouré par une galerie en bois revêtue d’un bardage vertical et qui repose sur de grands corbeaux en bois et en pierre et les meurtrières, mâchicoulis et deux fenêtres qui percent chacun des côtés de la galerie;
- au deuxième étage, les canonnières centrales flanquées par quatre meurtrières entourées de pierres de couleur plus pâle;
- l’entrée unique au rez-de-chaussée qui se trouve sur la façade sud et est protégée de chaque côté par des meurtrières simples ainsi que les ouvertures de ventilation des trois autres façades;
- le plan intérieur et les éléments structuraux, dont les portes et fenêtres et leur disposition, ainsi que les accessoires et la quincaillerie;
- la poudrière et le dépôt d’armes, qui présentent des plafonds épais en voûte et en brique, les murs intérieurs en maçonnerie épaisse qui soutiennent les poutres des deuxième et troisième étages et le revêtement en cuivre ne produisant pas d’étincelles, le revêtement en bois du plancher et le plâtre;
- les fondations qui intègrent des parties de les fondations souterraines du fort d'origine.

La façon dont le blockhaus du Fort Wellington affirme le caractère historique du lieu historique national du Canada, constitue un symbole et est un repère connu dans la région, c’est-à-dire :
- sa conception simple et massive et les matériaux qui s’harmonisent avec le remblai de terre voisin, la porte d’entrée, la caponnière et les autres bâtiments dans le cadre militaire de l’endroit;
- son rôle à titre d’élément principal du groupe de bâtiments qui forment le lieu historique national du Canada du Fort-Wellington et sa silhouette haute et très visible qui s’élève au-dessus du remblai et qui en fait un repère familier dans les environs et pour les visiteurs.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine classé

Date de reconnaissance

1993/11/15

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Installation de défense militaire

Architecte / Concepteur

Royal Engineers

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

4780

Statut

Édité

Inscriptions associées

General view

Lieu historique national du Canada du Fort-Wellington

Le lieu historique national du Canada du Fort-Wellington est une des fortifications du XIXe siècle les mieux préservées du Canada. La structure actuelle, qui date de 1838, a été…

Historic image

Logements des officiers

Le bâtiment des logements des officiers fait partie du lieu historique national du Canada du Fort-Wellington, emplacement qui surplombe la rivière Saint-Laurent. Le bâtiment est…

Corner view

Caponnière

La caponnière du fort Wellington se trouve au lieu historique national du Canada du Fort-Wellington, emplacement qui surplombe le fleuve Saint-Laurent. Placée en saillie du…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches