Home / Accueil

Maison des gardes du parc

AUT 16 et rue Snaring, Jasper National Park of Canada, Alberta, T0E, Canada

Reconnu formellement en: 1988/02/11

Vue générale de la maison des gardes du parcs, qui montre la construction de rondins superposés, 1987.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, M. Foster, 1987.
Vue générale
Pas d'image
Pas d'image

Autre nom(s)

s/o

Liens et documents

Date(s) de construction

1936/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2005/08/23

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

La maison des gardes du parc fait partie d’un ensemble de douze bâtiments connu sous le nom du Centre national de formation. La maison des gardes du parc est un bâtiment de deux étages fait de matériaux rustiques, soient de rondins superposés, de poteaux et de bardeaux. L’ensemble, aussi connu sous le nom de l’ancien ranch Palisades, est isolé et autonome, avec de grands espaces gazonnés tout autour. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

La maison des gardes du parc est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’elle présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’elle occupe au sein de son milieu.

Valeur historique
La maison des gardes du parc et l’ensemble dont il fait partie sont associés au début du développement du parc national du Canada Jasper. À l’origine, le Centre national de formation faisait partie d’un homestead appelé le ranch Palisades. Le ranch Palisades a été construit par Lewis Swift, qui a joué un rôle important dans l’histoire de la région. Le ranch Palisades était une entreprise touristique de randonnées pour les vacanciers et, comme tel, il a contribué au développement et à l’utilisation du parc national du Canada Jasper. Il est demeuré une propriété privée jusqu’en 1962, lorsqu’il a été acheté par la Division des parcs nationaux. Il a été ouvert comme centre de formation des employés du parc en 1964.

Valeur architecturale
La maison des gardes du parc est un bon exemple d’un bâtiment fonctionnel de style rustique. L’exécution est de qualité et les matériaux choisis, soient les rondins superposés, les poteaux et les bardeaux, sont en accord avec le caractère architectural que l’on retrouve dans les parcs nationaux du Canada.

Valeur environnementale
En tant que bâtiment d’importance du Centre national de formation, la maison des gardes du parc s’intègre au caractère de l’ensemble de par sa taille, sa conception et son emplacement. Bien que l’ensemble soit autonome et qu’il ne puisse pas être vu de la grande route, la maison des gardes du parc, parce qu’elle fait partie du Centre national de formation, est connue des communautés de Jasper et de Hinton.

Sources : Kate MacFarlane, Centre national de formation (anciennement le ranch Palisades), Parc national du Canada Jasper (Alberta), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine rapport de recherche, 87-010; Centre national de formation (anciennement le ranch Palisades), Parc national du Canada Jasper (Alberta), Énoncé de la valeur patrimoniale, 87-010.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent la maison des gardes du parc devraient être respectés.

Sa conception fonctionnelle et l’utilisation des matériaux rustiques, c’est-à-dire :
- son plan simple, soit un bâtiment de deux étages avec un toit en pente très faible, presque plat, avec des débords de pignon décorés à l’étage;
- la construction de rondins superposés;
- les grandes fenêtres irrégulières;
- le choix des matériaux, dont les rondins superposés, les bardeaux et les bardeaux de fentes, qui rehaussent le caractère rustique du bâtiment.

La façon dont la maison des gardes du parc s’intègre à son cadre, c’est-à-dire :
- son échelle, son apparence fonctionnelle et la rusticité des matériaux, éléments qui cadrent avec les autres bâtiments de l’ensemble.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

1988/02/11

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Résidence
Logement unifamilial

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

2947

Statut

Édité

Inscriptions associées

General view

Enclos des taureaux

Ce bâtiment fait partie d’un ensemble de 12 bâtiments que l’on appelle le Centre national de formation. L’enclos des taureaux est un bâtiment à pans de bois horizontal d’un étage…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée