Home / Accueil

Observatoire fédéral d'astrophysique

5071, chemin West Saanich, Victoria, Colombie-Britannique, Canada

Reconnu formellement en: 1997/07/03

Vue générale de l'Observatoire fédéral d'Astrophysique montrant sa volumétrie cylindrique simple coiffée d'un dôme.; Parks Canada / Agence Parcs Canada, Andrew Waldron.
Vue Générale de l'Observatoire.
Vue de la façade latérale de l'Observatoire fédéral d'astrophysique montrant sa volumétrie cylindrique simple, coiffé d’un toit en dôme.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, Andrew Waldron.
Vue de la façade latérale de l'Observatoire
Vue de l'intérieur de l'Observatoire fédéral d'astrophysique montrant la légère ossature d’acier structural revêtue à l’intérieur d’un bardage de métal.; Parks Canada / Agence Parcs Canada, Andrew Waldron.
Vue de l'intérieur de l'Observatoire

Autre nom(s)

s/o

Liens et documents

Date(s) de construction

1915/01/01 à 1917/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2005/05/05

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

L’Observatoire d’astrophysique du Dominion (OAD) est un édifice cylindrique blanc de deux étages surmonté d’un toit en dôme. Le portique en saillie de l’entrée principale est composé de doubles portes et d’un meneau plein cintre flanqué de colonnes qui soutiennent un petit fronton; il reflète l’axe principal de la forme en rotonde. Des fenêtres à vitres multiples complètes avec volets sont régulièrement placées à raison de quatre par baie, une baie sur deux; la baie au-dessus du portique d’entrée est occupée par un blason. Le classicisme de l’édifice est visible dans la division en trois parties de la façade : la base, composée de la fondation, l’étage noble et le toit en dôme, tandis que des influences modernes sont présentes dans le traitement aplati et atténué des pilastres et de l’entablement. Situé sur une plate-forme de terre circulaire en banquette, la structure a une composition axiale classique accentuée par un escalier de pierre évasé menant au portique de l’entrée. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

L’Observatoire d’astrophysique du Dominion a été désigné édifice fédéral du patrimoine classé en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe au sein de son milieu.

Valeur historique
L’Observatoire d’astrophysique du Dominion est l’un des plus vieux et des plus importants observatoires du Canada et l’un des cas les plus évocateurs du développement de la recherche en astrophysique financée par le gouvernement fédéral du Canada, initiative qui a permis au Canada de prendre sa place en tant que leader mondial en astrophysique durant la deuxième décennie du XXe siècle. L’OAD a été bâti pour recevoir un télescope de pointe de 72 pouces qui a permis à John Stanley Plaskett, brillant astronome et premier directeur de l’Observatoire, d’enregistrer son premier spectre stellaire le 6 mai 1918. La construction de l’OAD a suivi les premières recherches commencées à l’Observatoire du Dominion d’Ottawa (1902-1904). Pendant deux décennies, Plaskett et ses collègues ont étudié les mouvements des protoétoiles dans la Voie Lactée et ont pu donner la première description précise de la taille et de la nature de la Galaxie. Ces premiers travaux importants en astronomie stellaire et galactique ont imposé les astronomes canadiens travaillant à l’OAD sur la scène internationale.

Valeur architecturale
L’Observatoire d’astrophysique du Dominion est un très bel exemple du style classique moderne; sa conception rend compte des influences modernes. Il évoque également très bien l’émergence des techniques de construction modernes qui jouent sur l’utilité et la rapidité du montage. L’OAD se distingue par l’utilisation de la symétrie, des volumes géométriques purs et des rappels de motifs classiques, le traitement aplati des colonnades et entablement appliqués et ses formes et sa conception simples.

Valeur environnementale
L’Observatoire d’astrophysique du Dominion affirme le caractère actuel du campus de l’Observatoire. Situé au sommet du mont Little Saanich, une colline qui s’élève à légèrement plus de 700 pieds au-dessus du niveau de la mer, l’OAD et son campus dominent le paysage depuis 80 ans. Point d’intérêt local bien connu à Victoria et dans les environs, l’OAD reste l’élément principal du campus. À cause des travaux scientifiques de calibre mondial qui y ont été réalisés et qui en ont fait le centre de la recherche en astrophysique au Canada, il est également bien connu des milieux scientifiques au pays et à l’étranger.

Sources :
Jacqueline Hucker, Observatoire d’astrophysique du Dominion, 5071, chemin West Saanich, Victoria (Colombie-Britannique). Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine rapport de recherche 96-103; Observatoire d’astrophysique du Dominion, 5071, chemin West Saanich, Victoria (Colombie-Britannique), Énoncé de la valeur patrimoniale 96-103.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère de l’Observatoire d’astrophysique du Dominion devraient être respectés.

Son très beau style classique moderne, les tendances modernes qui ont influencé sa conception et les techniques et matériaux de construction modernes employés, c’est-à-dire :
-son volume cylindrique simple, coiffé d’un toit en dôme;
-la division en trois parties de la façade : la base, composée de la fondation, l’étage noble et le dôme;
-sa situation sur une plate-forme de terre circulaire en banquette et l’escalier de pierre évasé menant au portique de l’entrée;
-le portique en saillie de l’entrée principale composé de doubles portes et d’un meneau plein cintre flanqué de colonnes qui soutiennent un petit fronton;
-le traitement aplati et atténué des pilastres et de l’entablement;
-l’agencement intérieur composé de trois plaques de plancher circulaires avec piliers structuraux et escaliers montant jusqu’au troisième niveau;
-la légère ossature d’acier structural revêtue à l’intérieur d’un bardage de métal portant le nom de métal Toncan;
-la fondation massive, faite de béton armé et de deux piliers massifs en béton qui s’élèvent dans le bâtiment pour supporter le poids du télescope;
-les matériaux et détails de finition, les fenêtres à vitres multiples avec volets et le blason.

La façon dont l’Observatoire d’astrophysique du Dominion affirme le caractère actuel du campus et constitue un repère dans la ville de Victoria et aux environs, en plus d’être bien connu des milieux scientifiques au pays et à l’étranger.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine classé

Date de reconnaissance

1997/07/03

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Santé et recherche
Centre de recherche

Historique

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

7681

Statut

Édité

Inscriptions associées

s/o

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches