Home / Accueil

Hangar 10

52, chemin North Star, 8e escadre, BFC Trenton, Quinte West, Ontario, Canada

Reconnu formellement en: 2004/11/04

Vue du hangar 10 montrant la structure apparente composée de fermes en ailes de papillon au-dessus de la ligne de toit, v. 1962.; Department of National Defence / Ministère de la Défense nationale, circa / vers 1962.
Vue générale
Vue du hangar 10 montrant son vaste espace intérieur servant à abriter et entretenir des avions, 2003.; Department of National Defence / Ministère de la Défense nationale, 2003.
Vue de l'intérieur
Vue du hangar 10 montrant sa conception étonnante et son emplacement en bordure de la piste principale, 1970.; Department of National Defence / Ministère de la Défense nationale, 1970.
Vue aérienne

Autre nom(s)

Hangar 10
Building 52
Bâtiment 52
B52
B52

Liens et documents

Date(s) de construction

1961/01/01 à 1962/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2009/03/04

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le hangar 10 est une structure en porte-à-faux double aux proportions colossales, composée d’armatures en acier d’une portée de 46 mètres (150 pieds) placées de chaque côté d’un noyau central de deux étages, qui sert de contrepoids en béton. Les fermes placées en porte-à-faux au-dessus du toit ont la forme d’ailes de papillon, ce qui constitue une caractéristique conceptuelle majeure, et elles sont en contraste avec la neutralité des murs en dessous puisqu’elles sont peintes en rouge. Ce hangar est situé en bordure de la piste principale et domine le paysage. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le hangar 10 est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de ses associations historiques, et de sa valeur architecturale et environnementale.

Valeur historique
Le hangar 10 a été spécialement conçu et construit pour l’entretien de l’avion CC-106 Yukon (Canadair CL-44-6), la colonne vertébrale du transport aérien de l’Aviation royale du Canada (ARC), ainsi que d’autres avions utilisés pour le transport transatlantique régulier de matériel et des troupes. Il illustre ainsi l’expansion de l’armée pendant la guerre froide afin de répondre aux engagements du Canada sur la scène internationale, dont au sein du NORAD et de l’OTAN, et il est directement lié à plusieurs des opérations majeures des Forces canadiennes à cette époque. Ce bâtiment a consolidé le rôle de la base de Trenton en tant que plaque tournante majeure du transport aérien militaire pendant la guerre froide et il est un bon exemple de l’accroissement du potentiel de la base au cours de cette période.

Valeur architecturale
En raison de ses énormes dimensions, de son esthétique industrielle moderne dépouillée et franche, de son ingénierie impressionnante et de sa forme unique, le hangar 10 est un très bon exemple d’une conception fonctionnelle novatrice s’inspirant des exigences particulières du programme. Ce hangar en porte-à-faux double, conçu par la firme renommée des architectes Ross, Fish, Duschenes et Barrett, est le premier exemple de la sorte dans l’armée canadienne et il est un rare témoin qui subsiste de ce système de bâtiment novateur et de l’utilisation expérimentale à l’extérieur de fermes apparentes. Sa construction modulaire permettait aussi le prolongement éventuel de la structure afin de répondre à l’évolution des besoins, ce qui a contribué à sa conception très fonctionnelle.

Valeur environnementale
En raison de sa conception étonnante et de ses dimensions considérables, le hangar 10 domine son emplacement et renforce le caractère actuel du terrain d’aviation militaire environnant, où il est un point d’intérêt familier pour la communauté de la base. Sa relation avec son emplacement dégagé n’a pas changé.

Sources : Andrew Waldron, Hangar 10 (bâtiment 52), 52, chemin North Star, 8e Escadre, l'Escadron de génie construction, BFC Trenton, Astra (Ontario), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport 03-034; Hangar 10 (Building 52), 8e escadre, BFC Trenton, Quinte West (Ontario), Énoncé de la valeur patrimoniale 03-034.

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du hangar 10 devraient être respectés.

Son rôle en tant que témoin de l’accroissement du potentiel militaire des Forces armées canadiennes pendant la guerre froide afin de répondre aux engagements de disponibilité opérationnelle militaire du pays sur la scène internationale et au déploiement de personnel pour des opérations internationales outremer, qui se manifeste par :
- la conception novatrice composée de fermes à longue portée en ailes de papillon, qui constituait une solution d’ingénierie sophistiquée répondant très bien aux besoins fonctionnels à grande échelle par la création d’un vaste espace intérieur servant à abriter et entretenir des avions toujours plus gros.

Son esthétique industrielle moderne, sa conception fonctionnelle novatrice, sa qualité d’exécution et ses matériaux standards de bonne qualité, qui se manifestent par :
- la composition, c’est-à-dire une juxtaposition simple, claire et dépouillée de formes géométriques abstraites, nommément deux rangées parallèles de hangars et un noyau de service et de bureaux, qui expriment fortement la fonction et la logique structurale du bâtiment;
- la structure apparente composée de fermes en ailes de papillon au-dessus de la ligne de toit, ce qui est la caractéristique la plus marquante et la plus expressive de la conception et qui est accentuée par sa couleur rouge éclatante contrastant avec la masse neutre de la base;
- les fenêtres réparties en étroites bandes horizontales sur les façades latérales, ce qui accentue l’horizontalité et l’expression industrielle marquées du bâtiment;
- l’utilisation de matériaux standards efficaces, comme l’acier, les blocs de béton et la couverture en asphalte, ce qui contribue à l’expressivité de la conception;
- la nature répétitive et modulaire du bâtiment, qui aurait permis son prolongement afin de répondre à l’évolution des besoins;
- les détails francs, bien nets et simples.

La façon dont le bâtiment renforce le caractère de l’aire centrale d’activité de la base servant de terrain d’aviation militaire, sa relation avec le site et son rôle de point de repère familier au sein de la base, qui se manifestent par :
- la proéminence du hangar 10, qui est attribuable à ses dimensions gigantesques, à sa conception étonnante et à son emplacement en bordure de la piste principale;
- la relation dégagée entre le bâtiment et ses environs.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

2004/11/04

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Gouverner le Canada
L'histoire militaire et la défense

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Base militaire

Architecte / Concepteur

Ministère de la Défense nationale

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale de la conservation et de la commémoration du patrimoine, Centre de documentation, 3e étage, salle 366, 30 rue Victoria, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

10365

Statut

Édité

Inscriptions associées

Royal Flying Corps Hangars

Lieu historique national du Canada des Hangars-du-Corps-Royal-d'Aviation

Les hangars du Corps royal d'aviation, situés sur la base des forces canadiennes de Borden, près de Barrie (Ontario), font face à la piste en une ligne torsadée. Sur les quinze…

General view

Bâtiment 51

Le bâtiment 51, aussi connu sous le nom de hangar 3, fait partie d’une rangée de hangars dans la base des Forces canadiennes (BFC) à Trenton. Il s’agit d’un grand hangar…

Building 49

Bâtiment 49

Le bâtiment 49, aussi connus sous le nom du hangar 5, fait partie d’une rangée de hangars dans la base des Forces canadiennes (BFC) Trenton. Il s’agit d’un grand hangar…

Façade

Hangar 9

Le hangar 9, aussi connu sous le nom de bâtiment 112, est un bâtiment standard formé d’arcs en acier d’une portée de 49 mètres (160 pieds), abritant un espace principal sous la…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches