Home / Accueil

Le Monument-National

1166-1182, boulevard Saint-Laurent, Montréal, Quebec, H2X, Canada

Formally Recognized: 1976/11/03

Le Monument-National; Ministère de la Culture et des Communications, Jean-François Rodrigue, 2004
Vue avant
Le Monument-National; Ministère de la Culture et des Communications, Jean-François Rodrigue, 2004
Vue avant
Détail du Monument-National; Ministère de la Culture et des Communications, Jean-François Rodrigue, 2004
Vue avant

Other Name(s)

Le Monument-National
Monument National

Links and documents

Construction Date(s)

1891/01/01 to 1894/12/31

Listed on the Canadian Register: 2007/03/22

Statement of Significance

Description of Historic Place

Le Monument-National, classé monument historique, est un édifice à vocation socioculturelle de style néo-Renaissance construit de 1891 à 1894. L'imposant bâtiment rectangulaire haut de quatre étages à l'avant et de cinq à l'arrière est surmonté d'un toit plat divisé en deux paliers. Le Monument est contigu aux bâtiments voisins et sa longue façade en pierre grise, alignée à celle des autres bâtiments de la rue, comporte une abondance d'ouvertures et d'éléments décoratifs disposés symétriquement. Implanté en bordure du boulevard Saint-Laurent, une artère achalandée, l'immeuble s'élève devant un parc urbain créé récemment, dans un secteur d'intérêt patrimonial de l'arrondissement municipal de Ville-Marie de la ville de Montréal. Il est entouré d'une aire de protection.

Heritage Value

La valeur patrimoniale du Monument-National repose sur son intérêt historique et symbolique. Sa construction est proposée officiellement en 1884 par le futur sénateur Laurent-Olivier David (1840-1926), journaliste et homme de lettres, pour souligner le cinquantième anniversaire de l'Association Saint-Jean-Baptiste de Montréal (plus tard, la Société Saint-Jean-Baptiste). Inauguré en 1893, l'édifice se veut le symbole de la survivance et des aspirations des Canadiens français dans la métropole. Jusque dans les années 1960, il abrite les services administratifs de la Société Saint-Jean-Baptiste ainsi que ses diverses filiales, dont la Caisse nationale d'économie, la Société nationale de fiducie et le Prêt d'honneur. C'est aussi le lieu de rassemblement des Dames patronnesses de l'Association Saint-Jean-Baptiste (plus tard, Fédération nationale Saint-Jean-Baptiste), groupe marquant des débuts du féminisme québécois. Pendant longtemps, le Monument-National est ainsi demeuré un lieu clé de la sociabilité canadienne-française à Montréal.

La valeur patrimoniale du Monument-National repose aussi sur son caractère multifonctionnel. Ce bâtiment a regroupé à la fois un théâtre recevant autrefois 1400 spectateurs, des commerces, des bureaux, des salles polyvalentes, des salles de cours, une bibliothèque et un musée. Édifice à vocation socioculturelle, il a logé des organismes tels que l'École des arts et métiers ainsi que des associations ouvrières et nationalistes. Hôte de nombreuses productions scéniques, il a lancé la carrière d'artistes renommés comme La Bolduc (Mary Travers, 1894-1941), Gratien Gélinas (1909-1999) ou encore Olivier Guimond, père (1893-1954) et fils (1914-1971). Transcendant son rôle premier de centre de rayonnement pour la société canadienne-française, il a diffusé les oeuvres d'artistes des communautés chinoise et juive. L'École nationale de théâtre du Canada, propriétaire depuis 1971, y dispense des cours et présente des pièces, perpétuant ainsi sa fonction culturelle et éducative.

La valeur patrimoniale du Monument-National repose également sur son intérêt architectural. Il est conçu par les architectes Maurice Perrault (1857-1909), Albert Mesnard (1847-1909) et Joseph Venne (1858-1925), réputés pour les bâtiments institutionnels et religieux qu'ils ont produits à Montréal et dans la région. La structure en acier constitue une technologie innovatrice à la fin du XIXe siècle. La façade en pierre grise d'inspiration néo-Renaissance témoigne de l'influence étasunienne sur l'architecture montréalaise à cette époque. Le style néo-Renaissance se reflète dans la composition régulière et symétrique, les grandes baies vitrées, notamment celles terminées par un arc en plein cintre, les bandeaux, les pilastres, les frontons et les entablements. Le toit plat est, quant à lui, typique des théâtres et des cinémas créés au tournant du XXe siècle et d'un bon nombre d'immeubles résidentiels. Le toit est divisé en deux paliers, et sa partie la plus élevée couvre la grande salle de spectacle. De plus, l'intérieur comprend des éléments remarquables, dont le balcon en fer à cheval du théâtre, l'un des derniers à subsister au Canada, et un escalier élaboré. L'ensemble de ces caractéristiques fait du Monument-National un bâtiment exceptionnel.

La valeur patrimoniale du Monument-National repose en outre sur son implantation le long du boulevard Saint-Laurent, devenu la « Main » de Montréal. Au tournant du XXe siècle, ce boulevard est la ligne de démarcation entre les quartiers anglophones et francophones, mais surtout sépare l'est et l'ouest de la ville. Il constitue le principal lieu d'insertion des communautés immigrantes dans la métropole, témoignant ainsi de la pluriethnicité urbaine. Enfin, c'est l'artère des restaurants, du monde du spectacle et des sorties nocturnes.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Character-Defining Elements

Les caractéristiques du Monument-National liées à son implantation comprennent, notamment :
- sa situation le long du boulevard Saint-Laurent, la contiguïté avec les bâtiments voisins et l'alignement de la façade avant avec les autres bâtiments de la rue.

Les caractéristiques du Monument-National liées à la multiplicité de ses fonctions comprennent, notamment :
- les éléments témoignant des activités scéniques, dont le théâtre occupant le tiers du bâtiment, le portail à trois travées comprenant des portes en bois à deux vantaux et la marquise;
- les éléments témoignant de la fonction commerciale, dont les six ouvertures du rez-de-chaussée en façade destinées à servir de vitrines;
- les éléments témoignant des fonctions sociale et éducative, dont les pièces des étages en façade accueillant autrefois des bureaux, des salles polyvalentes et des salles de cours.

Les caractéristiques du Monument-National liées à son intérêt architectural comprennent, notamment :
- ses matériaux, dont la structure en acier et le recouvrement en pierre grise;
- les éléments d'inspiration Renaissance de la façade composée de façon régulière et symétrique, dont les grandes baies vitrées, notamment celles terminées par un arc en plein cintre, les bandeaux, les pilastres, les frontons et les entablements;
- le toit plat divisé en deux paliers;
- les éléments de la salle de spectacle, dont le balcon en fer à cheval et sa balustrade en fer forgé, les corbeilles ornées de motifs végétaux et le plafond en plâtre à motifs peints;
- les autres éléments intérieurs, dont le grand escalier en marbre et les nombreuses boiseries finement sculptées.

Recognition

Jurisdiction

Quebec

Recognition Authority

Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine

Recognition Statute

Loi sur les biens culturels

Recognition Type

Monument historique classé

Recognition Date

1976/11/03

Historical Information

Significant Date(s)

n/a

Theme - Category and Type

Function - Category and Type

Current

Leisure
Auditorium, Cinema or Nightclub

Historic

Commerce / Commercial Services
Office or Office Building
Community
Settlement

Architect / Designer

Albert Mesnard

Builder

n/a

Additional Information

Location of Supporting Documentation

Ministère de la Culture et des Communications. 225, Grande Allée Est Québec (Québec) G1R 5G5

Cross-Reference to Collection

Fed/Prov/Terr Identifier

92614-81319

Status

Published

Related Places

n/a

SEARCH THE CANADIAN REGISTER

Advanced SearchAdvanced Search
Find Nearby PlacesFIND NEARBY PLACES PrintPRINT
Nearby Places