Home / Accueil

Ancien hôtel de ville de Rigaud

102, Rue Saint-Pierre, Rigaud, Quebec, J0P, Canada

Formally Recognized: 1991/10/11

Ancien hôtel de ville de Rigaud; Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Jean-François Rodrigue, 2004
Vue avant
Ancien hôtel de ville de Rigaud; Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Jean-François Rodrigue, 2004
Vue latérale
No Image

Other Name(s)

n/a

Links and documents

Construction Date(s)

1834/01/01

Listed on the Canadian Register: 2007/10/22

Statement of Significance

Description of Historic Place

L'ancien hôtel de ville de Rigaud, cité monument historique, est une ancienne résidence bourgeoise d'influence pittoresque construite en 1834. L'édifice de plan carré, à deux étages et demi, est surmonté d'un toit en pavillon couronné d'un belvédère. L'entrée principale est coiffée d'un balcon, et un pavillon de plan carré est adossé à l'une des façades latérales. L'ancien hôtel de ville de Rigaud est situé sur un terrain paysager, légèrement en retrait par rapport à une rue où se trouvent plusieurs résidences d'intérêt patrimonial, dans la municipalité de Rigaud.

Heritage Value

La valeur patrimoniale de l'ancien hôtel de ville de Rigaud repose sur son intérêt architectural. L'ancienne résidence bourgeoise illustre la pénétration des idées du mouvement pittoresque dans l'architecture québécoise au cours de la première moitié du XIXe siècle. Ce mouvement est issu d'une théorie de l'esthétique née en Grande-Bretagne à la fin du XVIIIe siècle. La théorie s'applique d'abord à l'aménagement paysager, car elle favorise un rapport plus intime entre l'architecture et son environnement paysager. Des édifices apparaissent alors et présentent une plus grande diversité des formes, une moins grande rigueur géométrique, des effets visuels créés par les saillies et les retraits ainsi que par le jeu des matériaux. Ces bâtiments comptent également souvent des galeries, balcons ou vérandas faisant un lien avec le paysage. Au Canada, vers le premier tiers du XIXe siècle, des détails s'inspirant du mouvement pittoresque sont fréquemment ajoutés à des constructions de style néoclassique. L'ancien hôtel de ville de Rigaud en est un exemple par son plan irrégulier, son toit en pavillon au large avant-toit, le balcon surmontant l'entrée principale, le belvédère et l'ornementation classique. L'édifice témoigne ainsi de l'intégration graduelle de la sensibilité pittoresque dans la tradition architecturale québécoise.

La valeur patrimoniale de l'ancien hôtel de ville de Rigaud repose également sur son association avec Lawrence Alexander Wilson (1863-1934). Wilson y réside jusqu'à ce qu'il en fasse don à la municipalité de Rigaud en 1928. Né à Montréal en 1863, Lawrence Alexander Wilson exerce le métier de grossiste et de marchand de vins et d'alcools pendant de nombreuses années. Il est élu député libéral du comté de Vaudreuil-Soulanges à la Chambre des communes en 1925, sous le gouvernement de William Lyon Mackenzie King (1874-1950). Wilson est réélu en 1926 et en 1929. Nommé sénateur en 1930, il occupe cette fonction jusqu'à son décès. L'ancien hôtel de ville est un témoin de ce personnage illustre.

Source : Municipalité de Rigaud, 2007.

Character-Defining Elements

Les éléments clés de l'implantation de l'ancien hôtel de ville de Rigaud comprennent, notamment :
- sa situation sur un terrain paysager, légèrement en retrait par rapport à la rue;
- sa localisation sur une rue comportant plusieurs résidences présentant un intérêt patrimonial, dans la municipalité de Rigaud.

Les éléments clés de l'ancien hôtel de ville de Rigaud liés à son intérêt architectural comprennent, notamment :
- son volume, dont le plan carré du corps de logis principal, l'élévation de deux étages et demi, le pavillon de plan carré abritant un escalier;
- les caractéristiques liées à l'architecture pittoresque, dont le toit en pavillon avec ses avant-toits débordants, le balcon en façade;
- l'ornementation d'inspiration néoclassique, dont les colonnes à embase carrée soutenant le balcon ainsi que l'entablement à denticules, les pilastres doriques, l'entablement et le fronton encadrant l'entrée latérale;
- les matériaux, dont les murs en pierre recouverts d'un enduit imitant la pierre de taille, le toit en tôle, le bois du belvédère, du balcon et des éléments décoratifs;
- les ouvertures, dont les fenêtres rectangulaires à petits carreaux, leur disposition symétrique en façade;
- le belvédère, dont le plan hexagonal de l'édicule surmonté d'une girouette, la terrasse avec son garde-corps ouvragé.

Recognition

Jurisdiction

Quebec

Recognition Authority

Municipalité (QC)

Recognition Statute

Loi sur les biens culturels

Recognition Type

Monument historique cité

Recognition Date

1991/10/11

Historical Information

Significant Date(s)

n/a

Theme - Category and Type

Function - Category and Type

Current

Leisure
Library

Historic

Education
Primary or Secondary School
Government
Town or City Hall
Leisure
Auditorium, Cinema or Nightclub
Residence
Single Dwelling

Architect / Designer

n/a

Builder

n/a

Additional Information

Location of Supporting Documentation

Municipalité de Rigaud. 391, chemin de la Mairie Rigaud (Québec) J0P 1P0

Cross-Reference to Collection

Fed/Prov/Terr Identifier

93052-81849

Status

Published

Related Places

n/a

SEARCH THE CANADIAN REGISTER

Advanced SearchAdvanced Search
Find Nearby PlacesFIND NEARBY PLACES PrintPRINT
Nearby Places