Home / Accueil

Collège militaire royal de Saint-Jean, résidence des élèves-officiers

rue Jacques Cartier, Saint-Jean-sur-Richelieu, Québec, Canada

Reconnu formellement en: 1987/07/28

Vue générale de la résidence des élèves-officiers; Fort Saint-Jean Museum / Musée du Fort Saint-Jean
Vue générale
Vue aérienne du Collège militaire royal de Saint-Jean; Department of National Defence / Ministère de la Défense nationale, Caporal L. Brunet
Vue aérienne
Pas d'image

Autre nom(s)

Montcalm Barracks
Caserne Montcalm
Building No. 4
Bâtiment no 4
Le Montcalm Building
Pavillon Le Montcalm
Collège militaire royal de Saint-Jean, résidence des élèves-officiers

Liens et documents

Date(s) de construction

1839/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2008/04/16

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

La Résidence des élèves-officiers, aussi connu sous les noms CMR 4, Bâtiment no 4 et caserne Montcalm, fait partie d’un ensemble de bâtiments situés à l’intérieur des remparts de terre formant l’enceinte de l’ancien fort Saint-Jean, emplacement actuel du Collège militaire royal. Ce grand bâtiment rectangulaire se termine par un toit en croupe percé par quatre cheminées en brique alignées dans un axe formel. Les murs en brique sont enjolivés par l’agencement régulier des fenêtres à la maçonnerie dépouillée et trois entrées à imposte. L’élévation arrière comprend une tour. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

La Résidence des élèves-officiers est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
La Résidence des élèves-officiers, à titre d’élément d’un groupe de bâtiments érigés à l’intérieur des murs de l’ancien fort Saint-Jean, est étroitement associé à l’effort déployé pour améliorer les défenses du secteur après la rébellion de 1837-1838. Le fort Saint-Jean a continué de jouer un rôle important comme garnison et dépôt de provisions. La construction du bâtiment est aussi associée à une période de croissance de l’activité commerciale de la ville et du réseau de chemin de fer, de canaux et de ponts qui la soutiennent. L’une des étapes les plus importantes du développement du complexe a été son choix, en 1952, comme troisième collège militaire du Canada et premier collège francophone.

Valeur architecturale
La valeur de la Résidence des élèves-officiers découle de sa bonne conception esthétique qui utilise une forme vernaculaire simplifiée du classicisme britannique et dépend de la symétrie rigide du bâtiment, de sa forme rectangulaire et de ses proportions classiques. Les murs, solides, réalisés en brique posée en appareil commun, témoignent d’une bonne fonctionnalité. La maçonnerie de pierre, notamment dans les fondations en pierre taillée, et les arcs plats au-dessus des fenêtres régulièrement espacées sont aussi des indications de la haute qualité de l’exécution et des matériaux.

Valeur environnementale
La Résidence des élèves-officiers préserve le caractère du milieu du XIXe siècle de l’ancien fort, aujourd’hui devenu le centre d’enseignement militaire qu’est le Collège militaire royal. Le bâtiment est bien connu des gens qui habitent l’endroit, y travaillent ou le fréquentent.

Sources : Joanna H. Doherty, quatre bâtiments au Collège militaire royal, Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche, 86-073; Bâtiment no 4, Collège militaire royal, Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec), Énoncé de la valeur patrimoniale, 86-073.

Éléments caractéristiques

Les éléments suivants qui définissent la Résidence des élèves-officiers devraient être respectés.

Sa conception esthétique influencée par le classicisme, sa bonne fonctionnalité et la haute qualité des matériaux et de l’exécution, c’est-à-dire :
— le volume rectangulaire sur deux étages caractérisé par une symétrie rigide, et la simplicité de la forme et des proportions;
— le toit en croupe avec son avant-toit à caissons en bois soutenu par des consoles sur quatre côtés et les quatre cheminées en brique alignées sur le faîte des pentes longitudinales;
— la maçonnerie de la brique posée en appareil commun et des arcs plats au-dessus des ouvertures et les fondations et l’ornementation en pierre de taille;
— les ouvertures de fenêtres régulièrement espacées et les trois entrées à imposte;
— la façade ouest sans fenêtre et la tour de l’élévation arrière.

La façon dont la Résidence des élèves-officiers préserve le caractère du milieu du XIXe siècle de l’ancien fort, aujourd’hui devenu le centre d’enseignement militaire qu’est le Collège militaire royal, et est un bâtiment bien connu, c’est-à-dire :
— son échelle, son plan, la construction et les matériaux employés, identiques au Bâtiment no 6 et qui s’harmonisent avec le caractère d’un groupe de bâtiments semblables situés à l’intérieur des remparts de terre à l’emplacement du collège militaire;
— le fait qu’il est connu comme lieu de résidence par le personnel, les étudiants et les visiteurs et reconnu à l’échelle nationale comme élément de l’emplacement de l’ancien fort Saint-Jean.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

1987/07/28

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Appui militaire
Défense
Édifice à logement

Architecte / Concepteur

Plans dessinés par Thomas Foster des Royal Engineers, sous la supervision du colonel Oldfield

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale de la conservation et de la commémoration du patrimoine, Centre de documentation, 3e étage, salle 366, 30 rue Victoria, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

2869

Statut

Édité

Inscriptions associées

General view of the Sergents

Collège militaire royal de Saint-Jean, mess des sergents

Le mess des sergents, aussi connu sous le nom de l’édifice 3, fait partie d’un ensemble de bâtiments situés à l’intérieur des remparts de terre formant l’enceinte de l’ancien fort…

General view

Collège militaire royal de Saint-Jean, mess des officiers

Le mess des officiers, aussi connu sous le nom de bâtiment 5, fait partie d’un ensemble de bâtiments situés à l’intérieur des remparts de terre formant l’enceinte de l’ancien fort…

Corner view

Collège militaire Royal de Saint-Jean, édifice la Gallisonnière / bâtiment d'approvisionnement

L’Édifice la Gallisonnière / bâtiment d’approvisionnement no 6 fait partie d’un ensemble de bâtiments situés à l’intérieur des remparts de terre formant l’enceinte de l’ancien…

Historic image

Lieu historique national du Canada Fort-Saint-Jean

Le lieu historique national du Canada Fort-Saint-Jean est situé au bord de la rivière Richelieu, à environ 40 kilomètres au sud-est de Montréal, à Saint-Jean-sur-Richelieu, au…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches