Home / Accueil

Site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André

Saint-André, Quebec, G0L, Canada

Formally Recognized: 2004/12/06

Site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André; Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Jean-François Rodrigue, 2006
Vue d'ensemble
Site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André; Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Jean-François Rodrigue, 2006
Vue d'ensemble
Site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André; Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Jean-François Rodrigue, 2006
Vue d'ensemble

Other Name(s)

n/a

Links and documents

Construction Date(s)

Listed on the Canadian Register: 2009/11/24

Statement of Significance

Description of Historic Place

Le site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André, constitué en 2004, est un ensemble institutionnel, résidentiel et commercial aménagé à partir de 1805. Il comprend l'église de Saint-André, classée monument historique, le presbytère, le cimetière, l'ancienne salle des habitants, l'ancien couvent des soeurs, la vieille école, la caisse populaire, un commerce et cinq résidences. La désignation inclut également les terrains sur lesquels s'élèvent les édifices ainsi que le monument du Christ-Roi, celui du Sacré-Coeur et une plaque commémorative de l'église de Saint-André. Érigé de 1805 à 1811, ce lieu de culte en pierre de plan rectangulaire, sans transept et au choeur plus étroit que la nef, est terminé par une abside en hémicycle. Il est coiffé par un toit à versants droits. Une sacristie de plan en « L » est adossée à l'église et un passage couvert en appentis les relie. Le presbytère présente un plan rectangulaire, une élévation de deux étages et un toit à croupes. Le cimetière, aménagé derrière l'église, se compose d'un terrain entouré d'arbres, au relief peu accusé, ponctué de monuments funéraires et d'un calvaire. La vieille école, de deux étages surmontés d'un toit à croupes, se caractérise par son avant-corps et son campanile. Aussi de plan rectangulaire, l'ancien couvent est coiffé d'un toit mansardé et deux galeries couvertes superposées longent trois de ses façades. Les autres bâtiments présentent un plan rectangulaire et un toit à deux versants droits ou à larmiers retroussés. Le noyau paroissial constitue le coeur du village de la municipalité de Saint-André. Il est traversé par la rue principale et situé en bordure du fleuve Saint-Laurent.

Heritage Value

La valeur patrimoniale du site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André repose sur son intérêt historique et son ancienneté. Sa constitution s'échelonne tout au long du XIXe et du XXe siècle. La première chapelle en bois est bénie en 1790, en même temps que le cimetière. La paroisse de Saint-André est érigée canoniquement en 1791, alors que l'actuelle église de Saint-André est construite entre 1805 et 1811. Elle est la plus vieille église du Bas-Saint-Laurent et l'une des trente plus anciennes du Québec. Autour de celle-ci, d'autres bâtiments se greffent progressivement. Un premier presbytère s'y ajoute en 1851, alors que la salle publique lui fait face à partir de 1866. Vingt ans plus tard, un couvent est implanté à côté de la maison curiale. L'école publique s'élève quant à elle de l'autre côté de la rue en 1937. Dans la deuxième moitié des années 1950, l'ancien presbytère est démoli à la suite de la construction d'un nouveau. En 1977, la caisse populaire, fondée soixante-cinq ans auparavant, s'installe dans un nouveau bâtiment à proximité de l'ancienne école publique. Constituant le coeur de la municipalité, des résidences se sont ajoutées à l'ensemble au fil des ans. Le site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André rappelle le développement et l'évolution du village.

La valeur patrimoniale du site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André repose aussi sur son intérêt architectural. Les édifices qui le composent témoignent des différents courants influençant l'architecture institutionnelle et résidentielle depuis le début du XIXe siècle. L'église en pierre, érigée de 1805 à 1811, présente un plan récollet, défini par une nef rectangulaire sans transept, un choeur plus étroit et une abside en hémicycle. La salle des habitants date de 1866 et reprend les éléments de l'architecture résidentielle du XIXe siècle. Elle se caractérise par un plan rectangulaire, une élévation d'un étage et demi et un toit à deux versants à larmiers légèrement retroussés. La majorité des résidences de l'ensemble s'inspirent de ce modèle tout en proposant des ornements et des matériaux différents ainsi que des adaptations subséquentes. L'ancien couvent construit en 1886 témoigne de l'influence du courant Second Empire, par son volume imposant, son toit mansardé et ses longues galeries couvertes. Datant de 1937, l'école présente un plan rectangulaire, un toit à croupes, un avant-corps coiffé d'un fronton et d'un campanile. Les bâtiments du site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André rappellent les époques de transformation de l'ensemble.

La valeur patrimoniale du site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André repose également sur son intérêt paysager. Il est implanté de façon linéaire en bordure du fleuve Saint-Laurent, sur un terrain surélevé parsemé d'arbres matures, notamment des ormes. L'ensemble est visible à bonne distance depuis les plaines agricoles environnantes. Composé d'édifices religieux tels l'église, le presbytère, le cimetière, l'ancien couvent et des monuments religieux, il regroupe des institutions essentielles à un village de l'époque. Des bâtiments, principalement communautaires et résidentiels, sont implantés en chapelet le long de la rue Principale et complètent le site. Le noyau paroissial constitue encore aujourd'hui le coeur de la municipalité de Saint-André. Le site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André est représentatif des ensembles institutionnels du XIXe siècle en milieu rural au Québec.

Source : Municipalité de Saint-André, 2009.

Character-Defining Elements

Les éléments clés de l'église de Saint-André liés à l'intérêt architectural du site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André incluent, notamment :
- les éléments hérités de la tradition architecturale religieuse de la Nouvelle-France, dont le plan récollet (marqué par une nef rectangulaire sans transept terminée par un choeur plus étroit), l'abside en hémicycle, la maçonnerie en moellon, le crépi d'origine, la porte centrale coiffée de deux oculi, les fenêtres semi-circulaires avec encadrement en bois, le toit à deux versants droits (couvert de tôle à baguettes) et la charpente de la toiture en grosses pièces de bois équarries;
- les éléments d'influence palladienne de la façade, dont le fronton triangulaire formé par les retours de corniche et le portique à fronton triangulaire;
- les deux clochers, dont l'un sur le faîte en façade, formé d'une base carrée et de deux lanternons superposés sous une flèche octogonale très fine, et l'autre au-dessus du choeur;
- la sacristie, dont le plan en « L », l'extérieur lambrissé de planches à feuillure et coiffé d'un toit à deux versants;
- le chemin couvert en appentis reliant la sacristie et l'église.

Les éléments clés du presbytère, de la salle des habitants, des résidences et du commerce liés à l'intérêt architectural du site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André incluent, notamment :
- le volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un à deux étages, le toit, à pavillon, à deux versants droits ou à larmiers retroussés, le soubassement surhaussé et les galeries (certaines fermées);
- les matériaux, dont le parement à clin horizontal ou en brique ainsi que les éléments ornementaux et architecturaux en bois;
- les ouvertures, dont la composition symétrique en façade, les fenêtres rectangulaires (certaines à petits carreaux), les lucarnes à pignon et les portes à simple vantail semi-vitrées;
- l'ornementation, dont les planches cornières, les retours de corniches et les boiseries décoratives.

Les éléments clés de l'ancien couvent des soeurs liés à l'intérêt architectural du site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André incluent, notamment :
- le volume, dont le plan rectangulaire, le toit mansardé à quatre versants, l'entrée soulignée par un escalier et les deux galeries couvertes superposées sur trois façades;
- les matériaux, dont le parement à clin horizontal ainsi que les éléments ornementaux et architecturaux en bois;
- les ouvertures, dont les fenêtres rectangulaires à battants à grands carreaux, les lucarnes à pignon, la porte encadrée d'une imposte et de baies latérales,
- l'ornementation, dont les chambranles, la balustrade, les aisseliers, les boiseries, les volets et les consoles;
- les souches de cheminée en brique.

Les éléments clés de la vieille école liés à l'intérêt architectural du site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André incluent, notamment :
- le volume, dont le plan rectangulaire, le toit à croupes, l'avant-corps et l'entrée monumentale;
- les matériaux, dont le parement à clins horizontal, la tôle à baguettes du toit ainsi que les éléments ornementaux et architecturaux en bois;
- les ouvertures, dont les fenêtres rectangulaires à grands carreaux et à arc en plein cintre ainsi que la porte à simple vantail semi-vitrée;
- l'ornementation, dont le fronton percé d'une niche avec une statue, le campanile, les planches cornières et les chambranles.

Les éléments clés du site du patrimoine du noyau paroissial de Saint-André liés à son intérêt paysager incluent, notamment :
- la présence d'une église, d'un presbytère, d'un cimetière et son calvaire, de monuments religieux, d'un ancien couvent, d'une vieille école, d'une ancienne salle des habitants, de résidences et d'un commerce;
- son implantation de part et d'autre de la rue principale, en bordure du fleuve Saint-Laurent;
- sa situation sur un cran rocheux parsemé d'arbres matures (dont des ormes âgés), au centre de l'agglomération.

Recognition

Jurisdiction

Quebec

Recognition Authority

Municipalité (QC)

Recognition Statute

Loi sur les biens culturels

Recognition Type

Site du patrimoine constitué

Recognition Date

2004/12/06

Historical Information

Significant Date(s)

n/a

Theme - Category and Type

Function - Category and Type

Current

Historic

Commerce / Commercial Services
Bank or Stock Exchange
Commerce / Commercial Services
Shop or Wholesale Establishment
Education
Primary or Secondary School
Religion, Ritual and Funeral
Mortuary Site, Cemetery or Enclosure
Religion, Ritual and Funeral
Religious Facility or Place of Worship
Residence
Single Dwelling
Community
Civic Space
Religion, Ritual and Funeral
Religious Institution

Architect / Designer

Pierre-Hilary Michaud

Builder

n/a

Additional Information

Location of Supporting Documentation

Municipalité de Saint-André. 122A, rue Principale Saint-André (Québec) G0L 2H0

Cross-Reference to Collection

Fed/Prov/Terr Identifier

93642-82484

Status

Published

Related Places

n/a

SEARCH THE CANADIAN REGISTER

Advanced SearchAdvanced Search
Find Nearby PlacesFIND NEARBY PLACES PrintPRINT
Nearby Places