Home / Accueil

Ancienne église anglicane

263, rue Elm, Longueuil, Quebec, J4R, Canada

Formally Recognized: 2000/04/25

Ancienne église anglicane; Fondation du patrimoine religieux du Québec, 2003
Vue arrière
Ancienne église anglicane; Fondation du patrimoine religieux du Québec, 2003
Vue latérale
No Image

Other Name(s)

Ancienne église anglicane
Église de Saint-Barnabas

Links and documents

Construction Date(s)

1884/01/01 to 1886/01/01

Listed on the Canadian Register: 2006/09/26

Statement of Significance

Description of Historic Place

L'ancienne église anglicane, citée monument historique, est un lieu de culte de style néo-Tudor érigé entre 1884 et 1886. De plan en « L », cet édifice est composé de deux volumes rectangulaires d'un étage et demi. Le premier volume correspond à l'ancien sanctuaire et le second est une ancienne école. La partie inférieure des murs est couverte de brique rouge, alors que la partie supérieure est en faux colombage avec remplissage de stuc blanc crème. Le bâtiment est coiffé d'un toit à deux versants droits, dont une extrémité est en demi-croupe. L'ancienne église anglicane est située à l'arrière de l'église Saint-Barnabas, dans un secteur urbanisé au coeur de la ville de Saint-Lambert.

Heritage Value

La valeur patrimoniale de l'ancienne église anglicane repose sur son ancienneté. Ce temple protestant figure effectivement parmi les plus anciens bâtiments du Vieux-Saint-Lambert. Il s'agit, notamment, du plus vieil édifice religieux et du plus ancien édifice non résidentiel de Saint-Lambert, tout en étant l'un des rares bâtiments de l'endroit datant de l'ère victorienne (1837-1901).

La valeur patrimoniale de l'ancienne église anglicane repose aussi sur son intérêt architectural. Cet édifice, construit selon les plans des architectes James Nelson et Christopher Clift, se caractérise principalement par l'utilisation à l'extérieur d'un vocabulaire architectural d'inspiration Tudor. Ce style se rattache aux règnes d'Henri VIII (1491-1547) et d'Elizabeth I (1533-1603), roi et reine d'Angleterre au XVIe siècle. Le style néo-Tudor se développe à la fin de l'époque victorienne dans la foulée d'un mouvement de retour aux sources, notamment les traditions architecturales de la campagne anglaise. L'usage de ce style se répand dans la province de Québec pendant la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle. Construite entre 1884 et 1886, l'ancienne église anglicane est caractéristique de l'architecture néo-Tudor par son plan irrégulier, par le revêtement à faux colombage de la partie supérieure des murs et le parement de brique rouge pour la partie inférieure, la demi-croupe du toit et le surplomb de la partie supérieure de l'un de ses pignons. Les édifices s'inspirant de ce style demeurent plutôt rares, car leur construction était limitée. En effet, certains règlements municipaux restreignaient l'usage des matériaux ignifuges, comme le bois utilisé pour le faux colombage des murs extérieurs. L'ancienne église anglicane a conservé la plupart de ses éléments caractéristiques.

La valeur patrimoniale de l'ancienne église anglicane repose également sur sa valeur historique et symbolique. Les membres de cette confession religieuse s'implantent à Saint-Lambert à la suite du révérend Ashton Oxenden (1808-1892), en 1877. L'ancienne église anglicane sert à des fins religieuses, entre 1886 et 1928. Elle est ensuite utilisée comme loge maçonnique jusqu'en 1989. Une annexe construite à l'arrière, servant d'école du dimanche, ajoute à l'intérêt du lieu. L'édifice témoigne de façon éloquente de l'établissement d'une communauté anglicane sur le territoire actuel de Saint-Lambert.

Source : Ville de Saint-Lambert, 2006.

Character-Defining Elements

Les éléments clés de l'ancienne église anglicane liés à son implantation comprennent, notamment :
- sa situation à l'arrière de l'église Saint-Barnabas, dans un secteur urbanisé au coeur de la ville de Saint-Lambert.

Les éléments clés de l'ancienne église anglicane liés à son intérêt architectural comprennent, notamment :
- son volume, dont le plan en « L » composé de deux volumes rectangulaires d'un étage et demi et le toit à deux versants droits;
- les matériaux, dont les pierres d'assise supportant les murs au niveau du sol, la brique rouge utilisée dans la partie inférieure des murs, le bois et le stuc dans la partie supérieure des murs et les portes de bois;
- les caractéristiques spécifiques au style néo-Tudor, dont le plan irrégulier, la demi-croupe en façade, le faux colombage des murs extérieurs et le surplomb de la partie supérieure de l'un des pignons;
- les composantes décoratives, dont les garnitures en bois ouvragé, les auvents et leurs consoles.

Recognition

Jurisdiction

Quebec

Recognition Authority

Municipalité (QC)

Recognition Statute

Loi sur les biens culturels

Recognition Type

Monument historique cité

Recognition Date

2000/04/25

Historical Information

Significant Date(s)

n/a

Theme - Category and Type

Function - Category and Type

Current

Leisure
Recreation Centre

Historic

Education
One-Room School
Religion, Ritual and Funeral
Religious Facility or Place of Worship
Community
Social, Benevolent or Fraternal Club

Architect / Designer

A. J. Cooke

Builder

Jos. Leblanc

Additional Information

Location of Supporting Documentation

Ville de Saint-Lambert, 55, avenue Argyle, Saint-Lambert (Québec), J4P 2H3

Cross-Reference to Collection

Fed/Prov/Terr Identifier

93517-82340

Status

Published

Related Places

n/a

SEARCH THE CANADIAN REGISTER

Advanced SearchAdvanced Search
Find Nearby PlacesFIND NEARBY PLACES PrintPRINT
Nearby Places