Home / Accueil

Atelier et maison Rodolphe-Duguay

195, rang Saint-Alexis, Nicolet, Quebec, J3T, Canada

Formally Recognized: 1977/12/22

Atelier et maison Rodolphe-Duguay; Ministère de la Culture et des Communications, Jean-François Rodrigue, 2006
Vue avant
Atelier et maison Rodolphe-Duguay; Ministère de la Culture et des Communications, Jean-François Rodrigue, 2006
Vue latérale
Atelier et maison Rodolphe-Duguay ; Ministère de la Culture et des Communications, Jean-François Rodrigue, 2006
Vue latérale

Other Name(s)

n/a

Links and documents

Construction Date(s)

1854/01/01 to 1854/12/31

Listed on the Canadian Register: 2007/01/03

Statement of Significance

Description of Historic Place

L'atelier et maison Rodolphe-Duguay, reconnu monument historique, comprend une résidence bâtie en 1854 et un atelier d'artiste construit en 1927. La demeure en bois se compose d'un corps de logis de plan rectangulaire à un étage et demi coiffé d'un toit à deux versants droits et de deux allonges adossées au mur pignon droit. L'atelier, aussi en bois, est de plan carré et coiffé d'un toit en pavillon de faible pente. Il est relié à la propriété par un passage couvert. L'atelier et la maison Rodolphe-Duguay s'élèvent sur un vaste terrain paysager, dans la municipalité de Nicolet, en bordure de la rivière du même nom.

Heritage Value

La valeur patrimoniale de l'atelier et de la maison repose sur leur association avec l'artiste Rodolphe Duguay (1891-1973). Peintre, dessinateur, graveur sur bois et illustrateur, Duguay naît à Nicolet et grandit sur la terre paternelle, dont il hérite en 1917. Il étudie l'art au Monument national et à l'Art Association of Montreal, deux institutions reconnues de Montréal, puis se rend à Paris, où il fréquente principalement l'académie Julian entre 1920 et 1927. Il entretient également des liens étroits avec plusieurs artistes québécois marquants du tournant du XXe siècle, dont Georges Delfosse (1869-1939) et Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté (1869-1937). Revenu au pays en 1927, l'artiste construit un atelier à proximité de la résidence familiale, sur le modèle de celui qu'il occupait à Paris. Inspiré par les paysages du terroir nicolétain, il y demeure profondément attaché jusqu'à son décès. Duguay occupe une place importante dans l'histoire de l'art québécois de la première moitié du XXe siècle. Son oeuvre, qui se démarque particulièrement dans les domaines de la gravure sur bois (xylographie) et de la peinture représentant des scènes rurales, fait partie des collections de plusieurs institutions prestigieuses, dont le Musée national des beaux-arts du Québec, le Musée des beaux-arts de Montréal ainsi que le Musée des beaux-arts du Canada.

La valeur patrimoniale de la maison Rodolphe-Duguay repose sur sa représentativité en tant que maison québécoise d'inspiration néoclassique. Ce type fait la synthèse de la tradition architecturale d'esprit français, d'apports formels d'origine britannique et découle également d'une nouvelle manière d'occuper la maison. Construite en 1854, la demeure, d'esprit néogothique à l'origine, est transformée selon cette influence plus tard au XIXe siècle. Elle est une illustration de la maison québécoise d'inspiration néoclassique par son corps de logis en bois de plan rectangulaire, la composition symétrique de la façade, le retour de la corniche sur les murs pignons, la galerie de pleine largeur ainsi que les lucarnes à pignon sur le versant avant du toit. La maison québécoise d'inspiration néoclassique domine le paysage bâti des villages et des campagnes au milieu du XIXe siècle.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Character-Defining Elements

Les caractéristiques de l'atelier et de la maison liées à leur association avec l'artiste Rodolphe Duguay incluent, notamment :
- leur situation dans un milieu rural, sur un vaste terrain paysager en bordure de la rivière Nicolet, dans la municipalité de Nicolet;
- l'atelier sur le modèle de son atelier parisien.

Les caractéristiques architecturales de l'atelier incluent, notamment :
- le volume cubique, le passage couvert le reliant à la maison, l'absence de division intérieure et la grande baie donnant sur la rivière Nicolet;
- l'unité de matériau avec la maison, dont le parement de planches de bois à clins peint en blanc et la couverture en tôle à joints pincés.

Les caractéristiques de la maison liées à son intérêt architectural incluent, notamment :
- ses éléments rattachés à la maison québécoise d'inspiration néoclassique, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi, le toit à deux versants droits, le retour de la corniche formant un fronton sur les murs pignons, la galerie couverte de pleine largeur en façade ainsi que les lucarnes à pignon à l'avant;
- ses matériaux, dont le parement de planches de bois à clins peint en blanc, la cheminée en brique et la couverture en tôle à joints pincés;
- ses ouvertures, dont les fenêtres à battants à grands carreaux et les persiennes;
- les deux allonges contre le mur pignon droit, l'une abritant une cuisine d'été.

Recognition

Jurisdiction

Quebec

Recognition Authority

Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine

Recognition Statute

Loi sur les biens culturels

Recognition Type

Monument historique reconnu

Recognition Date

1977/12/22

Historical Information

Significant Date(s)

n/a

Theme - Category and Type

Function - Category and Type

Current

Historic

Commerce / Commercial Services
Studio
Residence
Single Dwelling

Architect / Designer

n/a

Builder

n/a

Additional Information

Location of Supporting Documentation

Ministère de la Culture et des Communications. 225, Grande Allée Est Québec (Québec) G1R 5G5

Cross-Reference to Collection

Fed/Prov/Terr Identifier

92543-81228

Status

Published

Related Places

n/a

SEARCH THE CANADIAN REGISTER

Advanced SearchAdvanced Search
Find Nearby PlacesFIND NEARBY PLACES PrintPRINT
Nearby Places